Fin des Assemblées annuelles d’Afreximbank à Moscou : les autorités russes exhortent au renforcement de la coopération entre l’Afrique et la Fédération de Russie

5

Les réunions annuelles d’Afreximbank 2019 et la Conférence économique russo-africaine se sont déroulées du 18 au 22 juin à Moscou en Russie. Ces deux évènements constituent désormais une plate-forme importante de discussion internationale dans la perspective du prochain Sommet économique Russie-Afrique (23-24 octobre, Sochi).

Organisés par la Fondation Roscongress, la Banque africaine d’import-export (Afreximbank) et le Centre des exportations russes, ces évènements ont réunis plus de plus de 1 500 délégués de 81 pays d’Europe, d’Asie et d’Afrique.

Président la cérémonie d’ouverture des travaux de la 26e assemblée générale annuelle des actionnaires d’Afreximbank, le Premier ministre de la Fédération de Russie, Dmitri Medvedev, a souligné que les relations entre la Russie et l’Afrique reposaient sur une base historique solide, qu’elles pouvaient utiliser à leur avantage pour progresser et trouver des solutions aux défis actuels. «Une autre raison objective de notre rapprochement réside dans les tâches similaires auxquelles nos économies sont confrontées.

La Russie et tous les pays africains disposent d’énormes ressources naturelles. Selon certaines estimations, ils représentent 50% du potentiel en ressources de la planète. Nous devons utiliser ces ressources efficacement et développer simultanément la coopération dans ce domaine et dans d’autres », a ajouté le Premier ministre.

Dmitry Medvedev a ensuite rencontré en privé le président et président du conseil d’administration de la Banque africaine d’import-export, Benoît Okey Oramah, en marge des réunions annuelles d’Afreximbank.

Des représentants des organes exécutifs du gouvernement ont pris part aux événements du programme commercial. Du côté russe, le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, et le ministre de l’Industrie et du Commerce de la Fédération de Russie, Denis Manturov.

Parmi les représentants africains figuraient: le ministre en chef de la République de Sierra Leone, David Francis, le secrétaire permanent du Bureau des affaires politiques et économiques de la République fédérale du Nigéria, Gabriel Tanimu Aduda, et la ministre du Commerce et de l’Industrie de la République du Rwanda, Soraya Hakuziyaremye.

Les tables rondes ont réuni les dirigeants d’organisations internationales et étrangères de premier plan: la secrétaire exécutive de la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique (CEA), Vera Songwe, le commissaire au commerce et à l’industrie de l’Union africaine, Albert M. Muchanga, membre du conseil d’administration et le ministre chargé du commerce à la Commission économique eurasienne, Veronika Nikishina, le directeur général de la Société de financement du commerce islamique international (ITFC), Hani Salem Sonbol, le gouverneur adjoint de la Banque centrale d’Égypte, Gamal Mohamed Abdel-Aziz Negm, et le commissaire de l’Union africaine pour les infrastructures et l’énergie Amani Abou-Zeid.

Au total, plus de 20 événements commerciaux ont été organisés dans le cadre des réunions annuelles d’Afreximbank et de la Conférence économique Russie-Afrique.

Les participants ont discuté de la création de partenariats entre les PME africaines sur le marché russe, du commerce entre marchés émergents et de l’intégration de l’Afrique dans l’économie mondiale, du financement du commerce dans des conditions financières mondiales difficiles, des solutions numériques et de la cybersécurité pour les opérations nationales et municipales, de la sécurité alimentaire et des soins de santé. et de l’éducation.

Soulignant l’importance du développement de la coopération multilatérale, le conseiller du président de la Fédération de Russie, secrétaire exécutif du comité d’organisation du Sommet Russie-Afrique de la Fédération de Russie en 2019 et d’autres événements entre la Russie et l’Afrique, a déclaré Anton Kobyakov, Dans les relations actuelles entre la Russie et l’Afrique, la coopération multilatérale avec les économies africaines à croissance rapide revêt une importance primordiale. Au premier plan se trouvent la demande de progrès scientifique et technologique, d’intégration globale et d’application des développements innovants russes dans des secteurs de l’économie africaine tels que l’agriculture, les énergies vertes, les soins de santé et la gestion municipale.

La preuve en est l’intérêt accru d’experts, d’hommes d’affaires et de responsables d’agences gouvernementales africaines, venus à Moscou pour les réunions annuelles d’Afreximbank. ” Au cours de son discours, le directeur général du Centre des exportations russes, Andrey Slepnev, s’est dit convaincu que la Russie réunissait toutes les conditions pour renforcer sa position dans la région en investissant dans les chaînes économiques existantes et en développement, ce qui permettrait au pays de se garantir plus longtemps. présence à long terme en Afrique. «Nous avons toutes les raisons de parler de la croissance durable des exportations russes vers l’Afrique.

Depuis 2015, les exportations ont augmenté en moyenne de 23% par an. L’Afrique a actuellement un potentiel énorme en tant que marché de vente. La modernisation économique d’aujourd’hui ouvre la voie à de profonds changements d’infrastructures, ce qui signifie que le besoin de produits de haute qualité et compétitifs ne cesse de croître. Par conséquent, les pays africains sont nos partenaires commerciaux stratégiques. Nos recherches ont montré que les produits russes dans un certain nombre de secteurs sont relativement compétitifs en Afrique. Il est essentiel que les entreprises russes possèdent les compétences nécessaires pour entrer avec succès sur ce marché en forte croissance, et le CER crée toutes les conditions pour rendre cela possible ", a déclaré Slepnev.

D’autres rencontres ont eu lieu en marge des réunions annuelles d’Afreximbank à savoir la réunion du conseil d’administration d’Afreximbank, le lancement de la stratégie Afreximbank pour les sociétés de commerce d’exportation, le lancement du Rapport sur le commerce en Afrique 2019, et la réunion générale annuelle du Conseil. Actionnaires d’Afreximbank.

Plusieurs documents ont été signés lors de la conférence économique, notamment: un protocole d’accord entre la Banque africaine d’exportation et d’importation (Afreximbank) et Sinara-Transport Machines JSC (STM); un mémorandum d’accord entre la Banque africaine d’import-export (Afreximbank), Transmash Holding JSC et le Centre d’exportation russe JSC; un protocole d’accord entre la Banque africaine d’import-export (Afreximbank), Avelar Solar Technology LLC et le Centre d’exportation russe JSC; etc.

R. K.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here