Pour sécuriser les populations et assurer le retour de l’État : Un commandement de la MINUSMA délocalisé à Mopti

Dans le cadre de la décentralisation des missions de la MINUSMA à Mopti le lancement officiel du secteur Cent a eu lieu ce lundi 24 juin 2019 . Cela confère ainsi aux Casques bleus de cette région le droit d’avoir désormais un commandement propre à eux à l’instar de ceux de Tombouctou, Kidal, ou Gao. Cette cérémonie a eu lieu en présence d’officiels civils et militaires de l’État malien et de la MINUSMA, ainsi que des représentants de la société civile locale.

Mopti a désormais officiellement un commandement MINUSMA ayant pour but d’améliorer la coordination des efforts de cette mission et des Forces de défense et de sécurité du Mali (FDS). Une coordination nécessaire pour faciliter non seulement la protection des civils, mais aussi permettre le retour de l’administration civile dans ladite région.

Créée selon la résolution 2100 des Nations-Unies, la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la paix au Mali (MINUSMA) a désormais un secteur dans la cinquième région du Mali. Une région devenue de nos jours l’épicentre des conflits. La création de ce secteur n’est pas un cheveu dans la sauce, elle fait partie du mandat de la MINUSMA en termes de protection des droits des civils et de leurs biens et le retour de l’administration civile dans cette localité qui fait face à de fortes violences depuis quelques années. Outre, ce secteur devra contribuer à l’amenuisement des attaques dans cette zone. Des attaques sur fond de « conflits intercommunautaires et amplifiés par l’impunité, le banditisme et la prolifération des groupes terroristes dans le delta central du Niger ».

Rappelons que ce Secteur qui vient d’être officiellement lancé est opérationnel depuis le 28 mai 2019. Cette nouvelle création, à en croire les dirigeants de la MINUSMA, n’augmentera aucunement l’effectif des Casques bleus présents au Mali. Elle vise juste à délocaliser un commandement à Mopti afin de travailler avec plus d’efficacité et d’assurer une meilleure coordination les FAMA.

F. TOGOLA

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here