La révision constitutionnelle, une réforme qui divise

La révision constitutionnelle, ce projet revient depuis des années ; sous Alpha Oumar Konaré (AOK) et sous Amadou Toumani Touré (ATT) aussi. Il ne s’agit plus de dire « oui » ou « non » d’emblée.

Il faut une approche bien réfléchie. Dans le projet de révision qu’on avait présenté encore il y a quelques années, il y a des parties qui ne sont pas à rejeter. Ce sont surtout les points qui font polémiques qu’il faudrait soumettre aux débats collectifs, afin de trouver l’accord qui puisse refléter l’humeur de la Nation, tenant compte des réalités qui prévalent actuellement, sans permettre de toucher à l’intégrité territoriale du pays. Il faut donc un débat profond et mûr, et non rester sur les positions du « oui » pour continuer à manger à la soupe de Sébénicoro, ou du « niet » en vue de se faire corrompre pour participer à la soupe. Nous sommes déjà fatigués des retournements de veste et des calculs mesquins qui nous conduisent dans l’appareil digestif des autres.

Sékou Kyassou Diallo

Source: Le Démocrate

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here