4ème numéro de la Matinale de AFRIK PREVENT : Les risques et maladies professionnelles au cœur des débats

4

AFRIK PREVENT en partenariat avec la Compagnie malienne pour le développement des textiles (CMDT) a organisé, le samedi 06 juillet 2019 à l’Hôtel ONOMO de Bamako, le 4ème numéro de la Matinale autour des thèmes suivants : « Les pesticides : risques et prévention » ; « Le stress au travail : enjeux et défis pour les entreprises ». Dans leurs exposés respectifs, les experts ont mis l’accent sur les risques et maladies professionnelles qui ont des conséquences désastreuses sur le développement de l’entreprise.

Cette rencontre a enregistré la présence du Directeur général d’AFRIK PREVENT, Sidi Faskoye, en présence du Dr Ousmane Cissé, directeur du développement durable de la CMDT, du Dr Lamine Diakité, expert en sécurité et santé au travail, du Dr Abdoulaye Mahamadou Maïga, chef de service de prévention des risques professionnels à l’Institut National de Prévoyance Sociale (INPS), du Modérateur, Filifing Coulibaly, communicateur et d’autres personnalités. Après les mots de bienvenue du directeur général d’AFRIK PREVENT, Sidi Faskoye, Dr Ousmane Cissé, directeur du développement durable de la CMDT a fait sa présentation sur « Les pesticides : risques et prévention ». Selon lui, un pesticide est un produit chimique destiné à lutter contre les parasites animaux et végétaux nuisibles aux cultures et aux produits récoltés. A ses dires, travailler avec des pesticides sans protection adéquate est dangereux et tous les produits chimiques peuvent être toxiques et provoquer des lésions, voire la mort. Il a fait savoir que les pesticides ont des impacts négatifs sur le sol, sur l’eau et sur la faune. « Le temps de dégradation des pesticides peut s’étendre sur plusieurs centaines d’années, variant en fonction du climat, du sol, et du type de pesticides », a-t-il dit. Cependant, il dira qu’en zone CMDT, dans le système de culture du coton, les pesticides présentent bien des avantages notamment dans la lutte contre les ravageurs des cultures. Selon Dr Cissé, il y a la sensibilisation et formation du personnel CMDT et des responsables de producteurs sur les risques dans l’utilisation des pesticides en zone CMDT. Il a mis l’accent sur les effets néfastes des produits chimiques (pesticides, insecticides etc) sur la santé humaine. « Pendant l’utilisation de ces produits chimiques dans les champs, on ne doit pas boire. Et les bouteilles vident de ces produits chimiques ne doivent plus être utilisées pour quoi que ce soit», a-t-il conclu. Quant à Dr Lamine Diakité, expert en sécurité et santé au travail, il a fait son exposé sur « Le stress au travail : enjeux et défis pour les entreprises ». Il a souligné que le stress est un problème  majeur en milieu du travail touchant l’ensemble des professions et des travailleurs, tant dans les pays développés qu’en développement. A l’en croire, lorsque  la santé du travailleur est menacée, l’emploi productif et le développement socio-économique sont compromis. Selon  l’OIT (Organisation internationale du travail), le stress est « la réponse physique et émotionnelle nocive causée par un déséquilibre entre les exigences perçues et les capacités et ressources perçues des individus pour faire face à ces exigences ». Pour lui, le stress professionnel constitue un réel problème pour les travailleurs et les organisations qui les emploient face aux défis croissants de la mondialisation. « La meilleure gestion du stress au travail passe par un vrai dialogue social, une amélioration des relations humaines au travail », a conclu, Dr Diakité. Pour sa part, Dr Abdoulaye Mahamadou Maïga, chef de service de prévention des risques professionnels à l’Institut National de Prévoyance Sociale (INPS), a indiqué que l’INPS est au service de la prévention et de la réparation des risques professionnels au Mali.

Aguibou Sogodogo

Commentaires via Facebook :



Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here