A la faveur d’une rencontre avec le président de l’ADP-Maliba, Soumaïla Cissé fait parvenir un message au Triumvirat « Notre disponibilité est totale tant pour discuter des problèmes de la Constitution que de ceux relatifs aux députés »

L’absence notoire du président de l’URD, Soumaïla Cissé, lors de la conférence de presse organisée, le vendredi 28 juin dernier, à la Pyramide du souvenir par l’ADEMA Association, le CNID-FYT, les FARE, y compris le CSTM et le FOSC, pour dénoncer, entre autres, » l’amorçage sans consultation aucune du dialogue politique inclusif et la prorogation du mandat des députés » s’explique enfin. Pour rappel, l’URD s’était fait représenter par plusieurs de ses cadres à la cérémonie de l’installation par le président IBK du Triumvirat devant conduire ledit dialogue, le mardi 25 juin passé. Le parti apportait ainsi sa caution à ce processus alors que les partis et associations, cités plus haut, y avaient, eux, brillé par leur absence. C’est ainsi que lors d’une rencontre avec le nouveau président de l’ADP-Maliba, Youba Bâ, qui s’est tenue au siège de l’URD, le jeudi 4 juillet dernier, Soumaïla Cissé a réaffirmé sa disponibilité totale à échanger avec le Triumvirat et à participer au dialogue politique inclusif. De quoi susciter des interrogations sur les véritables liens qui l’unissent à ses soi-disant partenaires de lutte (FARE, CNID, ADEMA ASSOCIATION)

Lire la suite dans l’indépendant

Source: l’Indépendant

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here