Coupe d’Afrique des Nations : la Côte d’Ivoire bat le Mali et rejoint l’Algérie en quarts !

C’était le choc de ces huitièmes de finale de ce jeudi. Le Mali et la Côte d’Ivoire s’affrontaient pour une place en quart de finale. Les Ivoiriens se sont imposés après avoir été dominés une bonne partie de la rencontre.

Après les qualifications de l’Algérie et de Madagascar ce dimanche, c’était au tour du Mali et de la Côte d’Ivoire de s’affronter à Suez pour une place en quart de finale de cette Coupe d’Afrique des Nations édition 2019. Le Mali a fait forte impression en phase de poules avec une première place tandis que la Côte d’Ivoire, elle, a été plutôt décevante, terminant en deuxième position. On s’attendait donc à une rencontre physique et relativement ouverte en ce lundi après-midi.

Dans les premiers instants de la rencontre, on a vite compris que cela allait être difficile pour Nicolas Pépé et ses coéquipiers. Le Lillois luttait en vain contre son ex-coéquipier à Lille (il va être transféré à l’Olympique Lyonnais), Youssouf Koné. Abdoulaye Diaby n’était pas loin d’ouvrir la marque sur un corner frappé par Diadié Samassekou alors que Gbohouo avait totalement manqué sa reprise (17e). Deux minutes plus tard, la frappe d’Hamari Traoré finissait dans les nuages. Abdoulaye Diaby tentait à nouveau sa chance sur coup franc, mais le portier des Elephants claquait en corner (21e). Les Ivoiriens peinaient dans le jeu et ne se créaient pas d’occasion et pouvaient s’estimer heureux d’arriver à la pause sur un score nul et vierge.

Pépé sort, Zaha marque

Au retour sur le rectangle vert, la maîtrise malienne était moins grande et c’est Jonathan Kodjia qui ratait l’immanquable. Bien lancé par Nicolas Pépé dans le dos de la défense, il voyait le portier adverse glisser, mais ne parvenait pas à le battre (67e) alors qu’il s’était déjà manqué peu avant (55e). Finalement, les Ivoiriens allaient finir par trouver la faille. Sur un superbe jeu dos au but, ponctué par une tête, qui propulsait Wilfried Zaha, fantomatique jusque là, sur orbite (0-1, 76e).

Il restait moins d’un quart d’heure aux Aigles pour faire leur retard. Lassana Coulibaly reprenait le ballon de la tête mais Traoré repoussait en corner (80e). Le coup de pied de coin donnait lieu à une reprise de Samassekou au-dessus des buts. Les Maliens tentaient de forcer la défense ivoirienne mais n’y parvenaient pas du tout et les Éléphants étaient très solides. Finalement, l’aventure de Nicolas Pépé et de ses coéquipiers va continuer et ils affronteront l’Algérie.

footmercato.net – Publié le :

L’équation ivoirienne reste non résolue !

Commentaires via Facebook :



Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here