Discours du Président du Conseil des Collectivités Territoriales

• Messieurs les membres des instances du cct,

• Mesdames et messieurs les presidents des associations de pouvoir locaux, venus de l’espace uemoa,

• Monsieur le maire de la commune de cocody,

• Mesdames et messieurs les experts et personnes ressources,

• Messieurs les secretaires permanents et executifs,

• Chers participants, honorables invites,

C’est un reel plaisir et une immense joie pour moi de se retrouver ici a l’occasion de la huitieme session ordinaire du cct-uemoa qui se tient en marge de la conference des chefs d’etats et de gouvernement prevue pour le 12 juillet 2019 a abidjan.

Votre presence a cette rencontre montre a quel point vous etes engages dans les chantiers de l’integration. Elle illustre parfaitement votre foi en l’union des peuples a travers la promotion de la decentralisation. Soyez-en remercie.

Je voudrais exprimer toutes mes felicitations au comite d’organisation de cette session qui dans un temps assez limite a su menager les efforts necessaires pour nous permettre d’etre ensemble aujourd’hui. Il me plait, par la meme occasion, de saluer et d’apprecier a sa juste valeur, l’appui de nos partenaires techniques et financiers, notamment la cooperation suisse, la fondation r20, l’afd et la giz qui se sont engages aux cotes de l’uemoa pour poser les fondements d’un developpement economique local plaçant les populations au cœur des defis et enjeux de leurs territoires.

Mesdames et messieurs,

Cette annee marque la celebration des 25 ans de creation de l’uemoa commemore le 10 janvier 2019 a ouagadougou.

En 25 ans d’existence, beaucoup d’acquis ont ete engranges dans nos differents etats. C’est l’occasion pour moi de rendre un vibrant hommage a nos chefs d’etats, nos gouvernements, nos experts, nos elus locaux et nos populations pour les efforts realises pour l’integration et le developpement de notre espace communautaire.

En effet, des progres considerables sont a relever parmi lesquels on peut citer la creation du cct-uemoa en 2011 qui a aujourd’hui 8 ans d’existences avec beaucoup d’acquis.

Autres faits marquant de l’annee, c’est l’organisation des elections locales au togo en juin, pour une communalisation integrale du territoire. Je voudrais ici feliciter le peuple frere togolais pour le renforcement du developpement et de la democratie a la base.

Mesdames et messieurs,
Chers membres,

L’objet de la presente session, vise a partager et a consolider les acquis du cct a travers un plaidoyer a l’endroit de nos chefs d’etats et de gouvernements afin que le cct-uemoa qui a entame la mise en œuvre des programmes definis dans sa feuille de route puisse impacter efficacement et durablement nos collectivites territoriales et nos pays.

Cette session nous permettra de faire un bilan des acquis du cct. Elle nous permettra aussi de reflechir sur les perspectives a venir.

Mesdames et messieurs,
Chers membres,

De tres belles perspectives sont en vue pour le cct-uemoa. Il s’agit :

• Le renouvellement de la deuxieme phase du pctl.

En effet la premiere phase dont le montant de la convention s’eleve a plus 3 milliards, s’acheve cette annee avec des resultats forts appreciables.

Une etude de capitalisation a releve un tres bon taux d’execution des activites.

Il est prevu la formulation de la seconde phase au cours du dernier trimestre de l’annee avec un demarrage du nouveau programme en janvier 2020.

D’ores et deja la cooperation suisse s’est engagee a octroyer un credit complementaire de 1.6 millions de francs suisse soit environ 800 millions de francs cfa pour le financement de projets prioritaires additionnels. Ce qui confirme la confiance renouvelee au cct-uemoa ;

• L’operationnalisation du programme regional d’appui a la decentralisation financiere (pradef) prevue pour janvier 2020. Ce programme couvrira l’ensemble des 08 pays de l’espace communautaire en plus du tchad et de la mauritanie. Il vise a accroitre le taux de transferts des ressources par les etats aux collectivites territoriales.

• La signature de nouvelles conventions de partenariats et de financement de projets avec le fonds vert r20 pour les femmes prevues au mois de septembre 2019. Pour la phase pilote 04 pays beneficieront de l’appui du fonds.

Il s’agit du burkina, la cote d’ivoire, le niger et le senegal. Depuis cette semaine les experts des 04 pays sont reunis a ouagadougou pour s’impregner des modalites du fonds.

D’autres programmes sont en cours de preparation sur la migration, la paix et la securite.

Mesdames, messieurs, Chers membres

Il est devenu de plus en plus necessaire, que le cct soit mieux outille a travers la mise en place d’un secretariat technique permanent et la construction d’un siege afin de consolider les acquis et mieux saisir les opportunites pour l’accompagnement des collectivites territoriales.

Le programme de cette rencontre est riche et je suis convaincu que le fruit des reflexions sur les differentes thematiques contribuera a dynamiser davantage, le fonctionnement du cct.

Je suis persuade que des echanges enrichissants, porteurs d’idees novatrices, aboutiront a l’eclosion de projets generateurs de croissance.

Aux membres et experts du cct qui participent a la presente session, je vous adresse toutes mes felicitations pour la plus-value de vos contributions au processus d’integration.

Sur ce, je souhaite pleins succes a nos travaux et vous remercie de votre attention.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here