AFRO-CAN A BAMAKO (19-28 JUILLET) : Montrer que le Mali est un pays fréquentable

Le Palais des Sports de Bamako a servi de cadre au lancement officiel, par le Ministère des Sports, des activités de la 1ère édition de l’Afro-Can Basket féminin, regroupant, au total, 12 d’Afrique. Placé sous la présidence du Dr. Boubou Cissé, Premier ministre et Chef du gouvernement, l’événement se tiendra du 19 au 28 juillet 2019 dans la capitale malienne.

En effet, cet événement sportif majeur, selon Diakaridia Diakité, président du comité d’organisation, se propose d’abord pour vocation, de dire au monde entier que le Mali est un pays fréquentable. Contrairement aux mauvaises images véhiculées çà et là en raison de la crise sécuritaire et qui, aux dires de certains médias ou personnes physiques, aurait empêché le déroulement normal de toute activité humaine au Mali, cette édition sportive que les autorités politiques et sportives promettent d’organiser avec succès et dans la plus toute sérénité, servira à revigorer et faire rayonner l’image du Mali à travers le monde.

Le sport étant un facteur essentiel de développement, les organisateurs de l’événement, tout en sollicitant vivement l’appui de la presse pour mieux véhiculer la bonne information, entendent donner la possibilité aux joueurs locaux de mieux se faire valoir. Cette visibilité leur permettrait de mieux vendre leur talent et établir un meilleur plan de carrière. Le comité d’organisation rassure de la « grande expérience » du Mali en matière d’organisation d’évènements sportifs. Il rassure également l’opinion publique nationale et internationale sur le rassemblement des trois conditions indispensables à une bonne tenue de l’événement, à savoir, la disponibilité des ressources financières, humaines et les infrastructures.

« L’Etat a un budget prévisionnel de 100 à 200 millions », a déclaré Diakité. « Les billets d’entrée seront payants, mais, à un prix très abordable pour permettre au plus grand nombre de spectateurs d’assister à l’événement et permettre au Palais des Sports de faire un peu recettes, ne serait-ce que pour son propre entretien », a-t-il ajouté. L’aspect organisation de la compétition qui devra regrouper 12 pays d’Afrique, est certes important, car, il permettra de réussir la tenue de ‘événement, mais l’objectif centralement recherché, selon la partie malienne et, en même temps, pays hôte, est de remporter la coupe.

Sur le plan socioculturel, le Ministère malien des Sports, avec l’appui des professionnels de médias, entend promouvoir, de fond en comble, le sport féminin qui se trouve être notamment entravé par diverses pesanteurs sociologiques au Mali

223infos.net avec La Sirène

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here