La situation dégénère aux Champs-Élysées, plusieurs blessés – vidéo

Plusieurs personnes ont été blessées ce 14 juillet aux abords des Champs-Élysées où des tensions sont apparues suite au défilé militaire. Un rassemblement non-autorisé s’est déroulé à proximité avant que nombre de manifestants ne pénètrent sur l’avenue.

Des tensions ont eu lieu ce 14 juillet aux abords ainsi qu’aux Champs-Élysées suite au défilé militaire, où un important dispositif des forces de l’ordre avait été déployé.

En début d’après-midi, les incidents restaient localisés, or un correspondant de Sputnik a fait état de plusieurs blessés.

En outre, notre correspondant sur place a filmé des street medics venant en aide à un homme gisant inconscient aux abords de l’avenue. On ignore toutefois la cause de son malaise ainsi que les circonstances.

​Peu après 14h, plusieurs manifestants ont pu accéder aux Champs-Élysées où ils ont renversé des barrières métalliques, cherchant à monter des barricades.

La situation dégénère

Les tensions sont encore remontées après 15h, plusieurs heurts ayant opposé les forces de l’ordre aux manifestants. Des projectiles ont été lancés, la police est intervenue avec des lacrymogènes. Des poubelles ont été incendiées au milieu de la chaussée.

Les forces de l’ordre ont effectué à plusieurs reprises des tirs de gaz lacrymogène pour disperser les manifestants, parfois mêlés aux touristes ou aux badauds, et pour certains les visages dissimulés sous un foulard, un masque ou une capuche.

La situation s’est apaisée vers 16h, mais les manifestants sont restés sur place.

Comment tout a commencé

De premières tensions ont eu lieu vers midi aux abords de la principale avenue parisienne après le traditionnel défilé militaire.

Près de 200 individus ont tenu une manifestation non-autorisée, ils ont été bloqués par les forces de l’ordre. Ces derniers ont fait usage de gaz lacrymogènes. Une femme a été blessée au visage en marge du rassemblement.

Un correspondant de Sputnik a été témoin d’une interpellation musclée qui s’est déroulée à proximité des Champs-Élysées.

​Vers 14h, la situation était plutôt calme à proximité de la place des Ternes, signale un correspondant de Sputnik. Un important dispositif des forces de l’ordre était déployé sur les lieux.

Un groupe de manifestants est par la suite remonté vers l’arc de Triomphe en vue de tenter d’accéder aux Champs-Élysées. Les forces de l’ordre ont utilisé des gaz lacrymogènes. Une charge violente a eu lieu sur l’avenue.

La préfecture annonce 175 interpellations

Vers 17h30, la police avait déjà procédé à 175 interpellations en marge du défilé à Paris, a annoncé la préfecture à l’AFP.

Les infractions relevées par les forces de l’ordre sont liées dans la majeure partie à des cas d’«organisation de manifestation non déclarée», de «violences sur personnes dépositaires de l’ordre public» en passant par des «dégradations de biens publics» ou de «port d’arme prohibé», a-t-on détaillé de même source.

Commentaires via Facebook :



Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here