Les déplacés se ruent vers la capitale

Au Mali, les violences inter-ethniques au centre du pays, déjà miné par la présence de militants djihadistes, poussent de plus en plus de personnes à fuir pour trouver refuge dans des camps proches de la capitale, Bamako. Partis dans l’urgence et la détresse, ces déplacés venus les mains vides s’installent dans des abris de fortune poussant le long des routes reliant Bamako à Sénou.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here