Le ministre Amadou Thiam à Koulikoro : «Toutes les reformes doivent avoir l’adhésion massive de la Société civile»

Depuis Koulikoro, le Ministre des Réformes institutionnelles, chargé des Relations avec la Société civile, Amadou Thiam, a annoncé la tenue d’un cadre de réflexions et de consultations pour recueillir les avis des acteurs de la société civile sur les sujets d’intérêt national. « Toutes les reformes doivent avoir l’adhésion massive de la Société civile », a-t-il martelé.

Dans le cadre de concertation et du renforcement des capacités de la société civile, a eu lieu, les 12 et 13 juillet dernier à Koulikoro, une rencontre citoyenne nationale.

La cérémonie d’ouverture a été présidée par le Ministre Amadou Thiam des Réformes institutionnelles, chargé des Relations avec la Société civile. C’était en présence du représentant de la Fondation Konrad Adenauer Stiftung, Monsieur Thomas Schiller, du 3ième adjoint du Maire de la commune urbaine de Koulikoro, Monsieur Aliou Moussa Tamboura, du représentant du président de la société civile de Koulikoro, Monsieur Moustapha Diarra et de nombreux participants venant de tous les horizons du Mali.

Cette rencontre de deux jours vise à mieux préparer les acteurs de la société civile et leur doter de connaissances suffisantes sur les réformes institutionnelles et les missions du département, en prélude des concertations décentralisées proprement dites sur les projets de réformes institutionnelles en vue.

Après ses mots de bienvenue, le 3ième adjoint au Maire de la commune urbaine de Koulikoro, Monsieur Aliou Moussa Tamboura, représentant le Maire principal, empêché, a salué cette démarche méthodique participative et inclusive du ministère, qui consiste à faire des acteurs de la société civile ‘’une force fiable et viable d’analyses et de propositions pour la réussite des réformes dans un environnement et une dynamique participative à la mise en œuvre de l’action gouvernementale’’.

Pour Monsieur Thomas Schiller de la Fondation Konrad Adenauer Stiftung, cette initiative répond à la ligne directrice de la fondation qui ‘’encourage le dialogue et la concertation’’ pour une démocratie épanouie.

Dans son intervention, le ministre des Réformes institutionnelles, chargé des Relations avec la société civile, a salué l’adhésion massive des acteurs de la société civile à la rencontre.

Monsieur Amadou Thiam a rassuré ses interlocuteurs que son département s’emploiera à tout mettre en œuvre pour le renforcement de la société civile.

«Les organisations de la société civile demeureront au cœur de mon département, a martelé le ministre Thiam. Qui renchérit : Il y aura un cadre de réflexions et de consultations pour recueillir vos avis sur les sujets d’intérêt national. Toutes les reformes doivent avoir l’adhésion massive de la Société civile».

Afin de permettre à la société civile de mener à bien ses missions, le ministre Thiam a informé les acteurs du projet du département de ‘’mettre un fonds d’appui’’ au secteur. Ce, en partenariat avec les partenaires du Mali.

A cette veille du dialogue politique inclusif, le ministre Thiam a invité les acteurs de la société civile à une participation active.

Cyril ADOHOUN, Envoyé spécial

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here