Quand l’APCAM devient une usine de manipulation des engrais

Beaucoup de gens se doutent de la partition de l’APCAM dans les sulfureux marchés d’engrais, mais rares sont ceux qui savent les proportions de son implication. Et pourtant, celle-ci s’étend jusqu’à la manipulation des marchandises destinées aux producteurs dont on abuse de l’inconscience.

En plus de percevoir en leur nom des tonnes de produit aux moyens de fausses conventions, les faucons du monde malien des engrais trempent également dans la manipulation des qualités et entretiennent à cette fin toute une entreprise. Figurez-vous, par exemple, que l’APCAM est au cœur d’un mécanisme bien rodé de transformation d’engrais illicites en produit régulier. Nos sources indiquent, en effet, que c’était le cas lors du scandale des intrants frelatés, il y a quelques années.

Lorsque ledit scandale a éclaté, nous a-t-on expliqué, la puissante et irrésistible machine manipulatrice de l’APCAM a été activée pour jouer sur les emballages. Pour changer les écritures qui attestent des caractéristiques des stocks décriés, une commande importante de sacs vides a été lancée auprès d’un fabriquant de la place avec notamment des inscriptions non-conforme au contenu qui leur était destiné. Ce qui a permis d’épargner une bonne partie du stock récusé en lui attribuant les fausses caractéristiques d’un produit conforme aux normes requises. Naturellement, la manœuvre a nécessité une corruption de grande envergure y compris à la Douane.

La Rédaction

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here