Bouyé sur la visite du RPM à Nioro: ‘‘que le président de la République, les membres du gouvernement…sachent que je suis Malien comme eux’’

Comme à ses habitudes, le Chérif de Nioro a fait le compte rendu, le vendredi 12 juillet 2019, de sa rencontre avec une délégation du parti présidentiel, Rassemblement pour le Mali (RPM) qu’il a reçue à son domicile, le jeudi dernier. La mission était composée, notamment Ousmane KONE et de Mamadou DIARRASSOUBA. Il a expliqué que l’objectif de la visite était de venir lui représenter leur excuse. En acceptant leur pardon, Bouyé affirme ne pas rater l’occasion de les rappeler de leurs erreurs.

Mohamédou Ould Cheickné Hamallah dit Bouyé Haidara après la prière de l’après-midi, ce vendredi 12 juillet 2019, dans la zaouia de Nioro fut un madjlisse de deux kassidas, djazalahou bilhixane «Al fadoulou Cheickné’ et ‘Ayoub Enéby’, il nous retrace l’histoire de son Saint Père Cheickné Hamallah.

Bouyé Haidara parle de ses origines, depuis la Mecque, l’arrivée Mohamed (psl) à Médine. Puis ses ascendants qui se sont installés en Irak et celui qui est venu en Afrique, au Maroc, puis celui qui est à Tichitt, en Mauritanie.

Finalement, il nous parle de Seydina Oumar qui est couché à Djigue dans le cercle de Nara, lui qui est venu au Mali avec son fils Mohamédou âgé de neuf ans. Son Saint Père, Cheickné, est né à Kamba Sacko, dans région de Ségou, au centre du Mali.

Si la tariqa hamawiya tidjaniya a ses branches un peu partout dans le monde, c’est à Nioro du Sahel qu’elle a ses racines. Si elle est un fleuve, sa source c’est à Nioro du Sahel.

« Que le président de la République, les membres du gouvernement, les politiciens et tous les citoyens du Mali sachent que je suis malien comme eux. Celui qui cherche à faire de nous des étrangers sera lui-même étranger. Nous sommes au Mali comme un Malien ne sera jamais un étranger et nous restons ainsi jusqu’à la fin des temps inchallah. C’est la volonté divine, Allah choisi et fait ce qu’il veut et donne à qui Il veut.

Avant hier soir, j’ai reçu une délégation du parti politique qui est au pouvoir. Ils sont venus me présenter leurs excuses, je n’ai pas refusé et je ne peux pas refuser. Refuser un pardon n’est pas mon habitude. Je suis sur les traces de ma Descendance. Une personne qui vient chercher un bien chez nous ne sera jamais déçu, à condition qu’il soit au sérieux.

Ils sont venus, nous leur avons expliqué les erreurs qu’ils ont fait, ils n’ont pas nié, ils ne peuvent pas nier. Les erreurs n’étaient ni du président ni de son gouvernement, mais du parti. S’ils reconnaissent leurs erreurs et retournent en arrière, j’excuse. Cela s’est passé comme ça.

Je n’aime pas une mésentente entre moi d’autres personnes, qui que ce soit. Ils ont compris et demandé des excuses, j’ai pardonné.

Allah, le très haut garde nous constant dans ton amour et aide le Mali et les Maliens à se relever pour le Mali, à cause de Mohamed (psl) le meilleur de tes créatures. Amine !

Aba Oumar Maiga Reporteur Hamawil

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here