DGCC Le complot contre le directeur général déjoué

Depuis la nomination de l’actuel Directeur général du Commerce, de la Consommation et de la Concurrence, certains prétendants, n’ayant pas été retenus à ce poste, sont en train de remuer ciel et terre en vue de semer le désordre au sein de cette structure pour parvenir à leurs fins.
Le cas le plus surprenant est celui d’un ancien Directeur régional qui souffrirait d’un problème de morale. D’après certaines informations recueillies auprès des travailleurs de la Direction générale du Commerce, de la Consommation et de la Concurrence, beaucoup de femmes faisaient l’objet régulièrement de harcèlement sexuel de la part de ce dernier, quand il était leur Directeur régional. Ces informations ont été rapportées dans un article en son temps par notre confrère «LE DENONCIATEUR».
Ainsi, pour parvenir à ses fins, il aurait mené toutes sortes de démarches auprès de certains membres influents de la Section syndicale pour que ceux-ci mènent des actions afin de déstabiliser la Direction en place. Face au refus catégorique de ces derniers, il démarcha certains agents frustrés de leur mutation pour mettre en place un bureau syndical parallèle à sa solde, en promettant à certains de ses membres des postes de responsabilités une fois qu’il sera nommé Directeur général. Selon certains cadres de la boîte -que nous avons rapprochés-, l’attitude de cet ancien Directeur régional ne surprend guère car, enseignent de second cycle chargé de cours d’anglais, il débarqua à la DNCC en violation de tous les principes administratifs. Il a entrepris toutes sortes de démarches pour bénéficier d’un changement de corps et ensuite être bombardé Directeur régional au détriment des cadres compétents du service.
Comme si tout cela ne suffisait pas, il aurait entrepris, en complicité avec un ancien Directeur national du Commerce et de la Concurrence à la retraite, des démarches auprès d’un pays voisin pour attaquer le Mali devant la commission de l’UEMOA suite à l’interdiction d’importation de bonbons au Mali au profit des entreprises locales. Les enquêteurs sont présentant à Bamako dans le cadre d’une enquête sur la question. En un mot, notre pays a été livré à ses ennemis par ses propres fils.
Nous y reviendrons très prochainement.
Diamouténé

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here