Droits des enfants L’UNICEF initie un atelier sur le «journalisme sensible aux enfants et au genre»

L’Unicef a organisé en début de semaine (15 et 16 juillet 2019) un atelier national sur «le journalisme sensible aux enfants et au genre» au siège de l’Agence malienne de presse et de publicité (AMAP). Il s’agissait de renforcer les capacités des journalistes au traitement éthique des contenus sur les droits de l’enfant dans les médias.

Partant du constat que la diffusion et la publication de contenus éthiques sur les sujets relatifs aux enfants afin d’assurer le respect de leurs droits au Mali, l’Unicef a donc décidé d’appuyer des journalistes de la presse écrite, des coordinateurs régionaux de l’URTEL, des directeurs des stations régionales de l’ORTM et des animateurs et chargés de production de radios afin d’améliorer leur compréhension des droits de l’enfant.

Cette formation va permettre aux participants de maîtriser le traitement accordé aux sujets relatifs aux enfants dans les médias, mieux appréhender les répercussions négatives de ce traitement chez les enfants ; de maintenir l’équilibre entre les exigences des médias et le respect de l’intérêt supérieur de l’enfant… Il s’agit donc de créer les conditions de promotion des droits de l’Enfant, en l’occurrence les textes directement liés à la mission du journaliste ; expliquer la sensibilité particulière de l’enfant à toutes les formes de violences ; déterminer les conséquences d’un journalisme peu soucieux d’éthique sur l’enfant ; protéger le jeune public des images et contenus particulièrement violents ; d’adopter des règles d’éthique journalistique particulières pour traiter les sujets liés à l’enfance (interviews, enquêtes, reportages…) ; et renforcer les capacités des correspondants de presse en technique de coaching des « enfants journalistes »

Cet atelier a été organisé par l’Unicef en partenariat avec l’AMAP, l’URTEL et la Maison de la presse.

Moussa Bolly

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here