Pour le succès du second mandat d’IBK : Dr Boubou Cissé prodigue des conseils à l’EPM

Les membres de l’alliance Ensemble pour le Mali (EPM) étaient en conclave le week-end dernier au Cres de Badalabougou. Objectif : outiller ses responsables et dégager des propositions pour la bonne tenue du dialogue politique inclusif. Ces assises étaient présidées par le président de l’EPM Dr. Bocary Tréta qui avait à ses côtés le Premier ministre, chef du gouvernement, Dr. Boubou Cissé.

En plus du Premier ministre, chef du gouvernement, Dr. Boubou Cissé, l’ouverture des travaux a enregistré la présence du représentant spécial du secrétaire général de l’ONU, des leaders des groupes signataires de l’accord d’Alger et de nombreux responsables et chefs de partis membres de l’EPM.

Dans son mot introductif, Pr. Younouss Hamèye Dicko, un des responsables de cette alliance, a rappelé qu’en plus du dialogue politique inclusif, ces troisièmes assises de leur regroupement, a, également à son ordre du jour l’appropriation de l’accord politique de gouvernance.  Dans son adresse aux participants, le Premier ministre Boubou Cissé a félicité l’alliance pour sa “victoire éclatante” à la présidentielle de 2018. Pour la réussite du second quinquennat du président IBK, il a invité les partis membres de ce regroupement à continuer à soutenir le président dans ses grands chantiers.

“Votre victoire ne devrait pas s’arrêter là, votre victoire de 2018 ne sera une réussite totale que lorsque vous aurez aidé celui que vous avez porté à la magistrature suprême à résoudre les problèmes fondamentaux de ce pays, à bien gérer les contradictions… Votre victoire ne sera vraiment une victoire que lorsqu’au soir du dernier jour de ce dernier quinquennat, les Maliens diront nous avons eu raison d’avoir fait confiance une fois encore à Ibrahim Boubacar Kéita”, a conseillé le Premier ministre aux membres de l’EPM.

Aussi, le Premier ministre a invité le regroupement dirigé par Dr. Bocary Tréta à inscrire leurs actions dans le cadre de la stabilité institutionnelle.

“Le succès du dialogue politique dépend moins des facilitateurs que de vous. Quelles que soient la volonté et la sagesse des facilitateurs, le dialogue ne réussira que si les forces sociales, professionnelles et politiques s’y engagent dans un esprit d’ouverture, de compromis, d’écoute active et non de confrontation. Le gouvernement ne ménagera aucun effort pour la réussite de ce processus et compte sur l’EPM comme tous les autres regroupements politiques”, a ajouté Boubou Cissé. Il a appelé l’alliance à avoir des rapports constructifs avec le gouvernement mais aussi avec le Triumvirat et le comité d’organisation de ce dialogue politique inclusif.

Dr. Bocary Tréta, président de l’alliance et du président du RPM, a chaleureusement remercié le Premier ministre pour sa participation aux travaux. Il a précisé qu’il s’agit, à travers ces travaux, de dégager des propositions pour la bonne tenue du dialogue politique inclusif sur quelques points saillants. Il s’agit du discours à la nation du président IBK du 16 avril 2019, la lettre du président adressée aux partis politiques, aux forces vives pour recueillir leurs contributions pour la tenue du dialogue politique inclusif, le discours du président à l’occasion de l’installation des facilitateurs du dialogue politique et inclusif prononcé le 25 juin 2019 à Koulouba.

Le président Tréta a ajouté qu’en prélude à ce rendez-vous important avec l’histoire, qu’est le dialogue politique inclusif, son regroupement avait aussi initié une série de rencontres avec des partis politiques et des organisations de la société civile. A noter qu’aux termes de ces assises, l’EPM a rencontré le lundi l’équipe du Triumvirat.

 Kassoum Théra

 

Commentaires via Facebook :



Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here