Déploiement d’hélicoptères de combat et de 250 soldats britaniques: Koulouba affirme les Anglais démentent

Suite à notre article intitulé ‘’des hélicos britanniques à quelles conditions ?’’ paru dans l’édition de ce mardi (Info-Matin N°6506 du 23 juillet 2019), nous avons reçu de l’ambassade de la Grande Brétagne au Mali les mises au point suivantes. D’une part, il n’y aura pas de déploiement de nouveaux hélicoptères de combat au Mali et ‘’les 250 soldats britanniques qui seront déployés l’an prochain n’auront pas pour mission de former l’armée malienne mais de mener des opérations de reconnaissances en appui à la MINUSMA’’.

Nous vous proposons la mise au point de l’ambassade britannique, ainsi que le communiqué de presse relatif à la visite de la Secrétaire d’Etat à la Défense du Royaume-Uni dans notre pays.

Mise au point de l’Ambassade de Grande Bretagne

Bonjour,

J’espère que vous vous portez bien.

Nous avons constaté que vous avez publié un article concernant la récente visite au Mali de la Secrétaire d’Etat à la Défense britannique et nous vous remercions pour votre intérêt.

Cependant, nous tenons à vous signaler que l’article que vous avez publié contient quelques informations erronées.

En effet, il n’y aura pas d’hélicoptères britanniques déployés au Mali, cela a déjà été fait l’année dernière lorsque 3 hélicoptères Chinooks ont été déployés à Gao pour soutenir la Force Barkhane.

De plus, les 250 soldats britanniques qui seront déployés l’an prochain n’auront pas pour mission de former l’armée malienne mais de mener des opérations de reconnaissances en appui à la MINUSMA.

Pour vous faciliter la tâche, je joins au présent email les détails relatifs à la visite de l’Honorable Penny Mordaunt. Vous pouvez utiliser le texte soit en intégralité pour une nouvelle publication dans votre journal ou en partie pour un Corrigendum.

Je vous remercie pour votre compréhension et votre collaboration et je vous dis à très bientôt.

Bien cordialement,

Minétou Moulaye

Chargée de Presse, Protocole, Affaires publiques et Consulaires

Ambassade de Grande-Bretagne

Communiqué de presse du Ministère de la défense britannique

Le Royaume-Uni va déployer 250 soldats auprès de la MINUSMA dans le cadre des opérations de maintien de la paix

La Secrétaire d’Etat à la Défense du Royaume-Uni a annoncé que, l’année prochaine, des forces armées britanniques seront déployées au Mali pour soutenir les opérations de maintien de la paix des Nations Unies.

Au cours d’une visite de deux jours au Mali, la Secrétaire d’Etat à la Défense du Royaume-Uni, Penny Mordaunt a annoncé un déploiement de maintien de la paix à grande échelle dans l’est du Mali. Basés à Gao, 250 éléments seront déployés pendant trois ans pour fournir une capacité de reconnaissance à long terme qui permettra de mieux cerner les menaces potentielles et contribuera à la protection des civils.

Les troupes britanniques interviendront aux côtés des troupes de plus de 30 pays et combleront une lacune importante en matière de capacités pour la mission des Nations Unies, qui vise à servir une paix durable et à long terme au Mali.

La Secrétaire d’Etat à la Défense, Penny Mordaunt a annoncé :

«Il est opportun que nos efforts sécuritaires et humanitaires dans le Sahel soient une priorité pour nous. Le personnel militaire britannique travaillera avec nos partenaires dans la région pour promouvoir la paix en combattant la menace de l’extrémisme violent et en protégeant les droits de l’homme au Mali.»

Au cours de sa visite, la Secrétaire d’Etat à la Défense a rencontré Son Excellence le Président Ibrahim Boubacar Keita, le Premier Ministre Boubou Cissé et le Ministre de la Défense et des Anciens Combattants, le Général de Division Ibrahim Dahirou Dembélé pour discuter de la contribution au maintien de la paix dans le contexte du renforcement des relations bilatérales entre le Royaume-Uni et le Mali.

A également été abordé, l’intérêt que le Royaume-Uni porte au Sahel où il se focalise sur l’aide au maintien de la paix, au développement et à la prospérité. Le Royaume-Uni est déjà le troisième plus grand donateur humanitaire du G5 Sahel, et est en train d’agrandir l’ambassade du Royaume-Uni à Bamako et de nouvelles ambassades au Niger et au Tchad seront bientôt ouvertes.

Lors d’une visite de terrain à Gao, la Secrétaire d’Etat à la Défense a rencontré des militaires britanniques qui y sont déjà basés et qui représentent un élément de la force d’appui à la stabilité et au développement du Royaume-Uni dans la région.

Notre de la Rédaction

La Rédaction du Quotidien des sans voix prend bonne note de la mise au point, ainsi que des correctifs que l’ambassade de Grande Bretagne apporte à notre article. Info-Matin s’excuse auprès de ses fidèles lecteurs pour avoir relayé des informations bien qu’officielles (émanant de la page Facebook de la Présidence de la République), mais visiblement ‘’erronées’’ sur les annonces faites par la Secrétaire d’Etat britannique à l’issue de son audience à Koulouba ce lundi.

Sur la page Facebook officielle de la Présidence de la République, on peut en effet lire encore le compte-rendu de cette audience auquel Info-Matin est resté fidèle dans la relation des faits :

‘’Le Président IBK reçoit la Secrétaire d’Etat à la Défense du Royaume-Uni

Des hélicoptères de combat britanniques bientôt déployés sur le sol malien

Le Président de la République, Chef de l’Etat Son Excellence Monsieur Ibrahim Boubacar KEÏTA, a reçu en audience à Koulouba, Mme. Penny Mordaunt Secrétaire d’Etat à la Défense du Royaume Uni.

Les questions sécuritaires et le renforcement des relations de coopération bilatérale étaient au centre des échanges.

Le Secrétaire d’état du Royaume Uni a réitéré au Chef de l’Etat l’appui et l’assistance de son pays. « Nous sommes ici pour renforcer notre coopération bilatérale avec le Mali » a déclaré l’honorable Penny Mordaunt nommée à ce poste il y’a juste un trimestre.

Un des axes prioritaires de renforcement de la coopération bilatérale entre nos deux pays concernera le déploiement au Mali d’hélicoptères de combat britanniques.

Pour renforcer la capacité opérationnelle des Famas, la Secrétaire d’Etat à la Défense du Royaume Uni a indiqué que son pays mettra à la disposition du Mali 250 éléments des forces britanniques pour assurer la formation sur place des forces armées et de sécurité du Mali. « Nous pensons que le Président de la République, Son Excellence Monsieur Ibrahim Boubacar KEÏTA, a bien apprécié ces perspectives en terme de renforcement de notre coopération bilatérale et notre engagement militaire au Mali. Les résultats de cette coopération bilatérale seront ressentis très bientôt sur le terrain » a conclu la Secrétaire d’Etat, qui administre les forces armées britanniques et préside le Conseil de la Défense.

Cellule de Communication et des Relations Publiques de la Présidence de la République »

Comme on le voit, le renforcement ‘’de la coopération bilatérale entre nos deux pays (qui) concernera le déploiement au Mali d’hélicoptères de combat britanniques’’ n’est pas une invention de Info-Matin, mais bien une information officielle publiée sur une plateforme officielle.

Par contre nulle part notre article ne fait mention des ‘’250 soldats britanniques qui seront déployés l’an prochain (et qui) n’auront pas pour mission de former l’armée malienne, mais de mener des opérations de reconnaissances en appui à la MINUSMA’’ selon l’ambassade britannique. Mais, 250 éléments des forces britanniques qui seront chargés, selon la Présidence, d’assurer la formation sur place des forces armées et de sécurité du Mali.

En conclusion, il apparaît clairement que loin de répondre à l’article de Info-Matin, les Britanniques démentent en fait les annonces prêtées à leur ministre de la Défense par la Présidence malienne suite à l’audience que lui a accordée ce lundi le Président IBK.

Rétropédalage des Anglais ? Opération de communication ratée ou mauvaise perception du message en raison de la complexité de la langue de Shakespeare ? De la Cellule de Communication et des Relations Publiques de la Présidence de la République ou l’ambassade britannique qui croire ? Qui veut encore flouer le Mali ?

En tout cas, il est curieux que la Secrétaire d’Etat à la défense n’ait confirmé ces annonces ‘’erronées’’ lors de son audience avec le Premier ministre ce mardi. Au contraire, sur le sujet, la Primature confirme en tous points les informations données par l’ambassade de Grande Bretagne :

‘’De grandes annonces touchant de nombreux domaines de la coopération, ont été faites en ce début de semaine. Notamment au plan de la sécurité, où la ministre de la Défense a annoncé l’arrivée confirmée par le patron de la Minusma, le Lt Général Dennis Gyllenspore, d’un contingent de 250 hommes qui vont venir renforcer la MINUSMA pour une mission de 3 ans à partir de début 2020.

Il faut juste rappeler qu’au plan sécuritaire, la Grande-Bretagne renforce déjà la Force Barkhane chez nous à travers la mise à disposition d’une centaine de soldats de l’Armée de l’Air, la Royal Air Force et de matériel militaire composé de 3 hélicoptères CH-47 Chinook de transport lourd et d’un avion C-17. »

Manifestement quelqu’un s’est planté à Koulouba ou a tenté de jouer à l’apprenti sorcier en communication. Toutes choses qui ne sont pas sans incidence désormais sur la crédibilité de la Communication présidentielle.

Affaire à suivre

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here