Apurement de la dette intérieure : Les bons points de Boubou Cissé

Le Premier ministre, ministre de l’Economie et des Finances, a instruit au Trésor de payer plus de 100 milliards aux fournisseurs, au titre de l’année 2018
Après avoir effectué une mission d’appui et de solidarité aux populations (800 tonnes de vivres) du Centre du pays, victimes d’insécurité, dans la première décade du mois de juillet, le Premier ministre, ministre de l’Economie et des Finances, Dr Boubou Cissé, s’active à relancer l’économie du pays. En effet, depuis la semaine dernière, le chef du gouvernement a instruit au Trésor public d’apurer la dette intérieure, au titre de l’année 2018. Ainsi, tous les mandats en souffrance, l’année dernière, seront payés en vue de relancer les activités économiques. Celle-ci était grippée en raison de l’insécurité qui sévit au Centre, au déficit budgétaire croissant, à la tension de trésorerie.

Cette forte initiative permettra la circulation de l’argent dans certains milieux d’affaires et chez les revenus modestes: vendeurs de paperasses, ciment, menuisier, fournisseurs de biens et services… Ce petit monde influera, sans nul doute, aussi sur les revenus faibles, avec une forte propension de consommation, dans une société malienne, très solidaire, où les uns et les autres s’entraident mutuellement.

En tout cas, c’est une très bonne nouvelle, à la veille de la fête de Tabaski. La solidarité agissante sera renforcée.

Cette injection de plus de 100 milliards dans l’économie du pays prouve encore, si besoin en était, la crédibilité de l’Etat du Mali, la résilience de son économie, malgré les nombreuses difficultés actuelles.

Elle soulage, enfin, la chaîne de notre économie et permet d’améliorer davantage les diverses prestations de l’Etat.

Maintenant, ce que les Maliens attendent de Boubou Cissé, c’est de maintenir le cap au niveau sécuritaire et surtout un geste fort pour l’emploi des jeunes. Sans oublier une meilleure préparation de la rentrée scolaire prochaine, en respectant dès à présent les engagements pris avec les syndicats des enseignants.

Cette initiative, hautement salutaire, renforce l’image du PM, dans la gestion macro-économique du pays. Il engrange ainsi des bons points pour la confiance de ses concitoyens qui attendent voir soulager chaque jour davantage leurs souffrances.

El Hadj Chahana Takiou

Source : 22 Septembre

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here