Viviane Nina Sidibé : Une actrice autodidacte qui impressionne par son talent

Pourtant autodidacte dans le cinéma, la jeune actrice comédienne, Viviane Nina Sidibé, s’est forgé une solide réputation dans le monde du cinéma malien et africain. Auréolée de nombreux prix sur le plan national et international, Viviane qui a joué dans une dizaine de films s’érige aujourd’hui comme l’une des meilleures actrices de cinéma au Mali. En plus du cinéma, Viviane attire l’attention grâce son talent de présentatrice télé. Votre rubrique “Découverte” s’est intéressée cette semaine à la jeune dame multidisciplinaire.

Malgré ses maigres moyens, le cinéma malien ne cesse de gravir les échelons grâce à la passion, le courage et aussi le talent de ses acteurs. Si beaucoup de réalisateurs ont porté haut les couleurs du Mali à travers leurs œuvres, les acteurs du cinéma, notamment ceux de la jeune génération, impressionnent par leur talent et leur engagement. Et parmi les actrices qui montent en puissance, figure la jeune dame, Viviane Nina Sidibé, déjà auréolée de nombreux de prix tant sur le plan national qu’international.

Détentrice d’un Diplôme Universitaire de Technologie (DUT) en Hôtellerie à l’Institut Universitaire de Gestion (IUG) de Bamako, Viviane Sidibé démarre sa carrière cinématographique quand elle était encore au lycée. “Je suis devenue actrice grâce à un comédien confirmé du nom de Massa Coulibaly que j’ai eu comme formateur durant quelques semaines pour les 50 ans d’anniversaire du lycée que je fréquentais. Il a décelé en moi des qualités de jeux d’acteur et m’a encouragé à devenir actrice” raconte Viviane qui a été présentée par ce dernier au Centre national de cinématographie du Mali (Cncm) comme un diamant à polir. Sans formation dans le domaine du cinéma, Viviane rencontrera quelques difficultés à ses débuts. “A mes débuts, les difficultés venaient de moi-même, n’ayant pas de formation spécifique en jeux d’acteur, je remettais constamment mes jeux d’acteurs en cause, malgré l’appréciation des professionnels dans le domaine”.

Mais, dit-on, “qui aime bien châtie bien”. Eprise de cinéma et déterminée à y faire carrière, elle s’auto forme et s’améliore grâce à son sens de l’écoute, notamment des professionnels du métier auxquels elle n’hésite pas à demander des conseils. “J’ai voulu me former après au Conservatoire Balla Fasséké, mais à l’époque c’était réservé aux professionnels donc j’ai poursuivi ma carrière en tant qu’autodidacte, mais je suis disponible pour des formations afin de me performer car le domaine du cinéma évolue chaque jour”, ajoute-elle.

Qu’à cela ne tienne ! Formée ou pas, Viviane a su tracer son chemin dans ce monde grâce à la passion et son courage. Elle compte aujourd’hui une dizaine de films à son actif dont “Toiles d’Araignées” dans lequel elle incarne le personnage de Mariama, une jeune fille qui refuse le mariage forcé, “Le pouvoir du gardien”, “Les Concessions”, c’est une série télévisée de 52 épisodes, “Chambre noire”, “Ciwara”, “Rapt à Bamako”, un long métrage de Cheick Oumar Sissoko qui parle des menaces néfastes à l’endroit des albinos, “Wulu” et “Cheytan” d’Assane Kouyaté.

Son talent, son amour et sa détermination dans le cinéma lui ont ouvert d’autres portes car depuis 2014, Viviane est aussi présentatrice télé. Elle anime deux émissions télévisées : “Lafia Show” sur TM2 et “Faso-Don”, une émission de télé-réalité sur Africable. “Je peux dire que c’est grâce au cinéma, à travers mes rôles, que les gens ont constaté que je suis à l’aise devant la caméra et que j’ai le verbe facile. Partant de là, j’ai eu des propositions d’essais et Dieu merci je fais de la présentation télé en plus du cinéma”, nous raconte la jeune actrice qui projette de se former dans la réalisation car elle estime que ce serait bien de passer derrière la caméra aussi pour pouvoir découvrir une nouvelle expérience.

Comme on le dit très souvent, le travail bien fait est toujours récompensé. Aujourd’hui, l’armoire à trophée de Viviane est enviable. Dans sa riche et prometteuse carrière, la jeune dame a glané des trophées parmi lesquels on peut citer la mention spéciale du jury à la 5e édition du festival de Bujumbura pour son rôle dans le film “Toiles d’Araignées” en 2013, les Trophées Fespaco et Canal+ aux journées cinématographique de la Femme africaine en 2014, les trophées de “Ciné Guimbi” et de la meilleure actrice dans la catégorie internationale au Festival Ecrans Noirs en 2015, ainsi qu’un certificat d’encouragement à la 1ère édition de la Nuit du Comédien au Mali en 2017.

Invitée à livrer son avis sur le monde du cinéma malien, Viviane se dit confiante au vu du potentiel dont regorge notre pays dans ce domaine. “J’ai un regard confiant car il y a plein de jeunes talentueux qui ont l’amour du métier et qui font tout pour dépasser les aînés qui ont mis la barre très haut”, nous confie Viviane qui lance un appel aux autorités maliennes afin qu’elles s’impliquent davantage dans la promotion de la culture en général et du cinéma en particulier car, selon elle, qui dit culture de l’identité dit développement. Par ailleurs, elle déplore aujourd’hui le manque de production au Mali car selon elle, des acteurs de cinéma peuvent faire des mois, voire un à deux ans, sans jouer dans un film.

Viviane ambitionne de voir son nom cité parmi les plus grandes actrices de notre continent, voire du monde. Un rêve qui reste réalisable pour elle au regard de son talent et son amour pour le 7è art.

YOUSSOUF KONE

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here