Initiative de « la nouvelle route de la soie » : Le Mali en phase

 En marge de la cérémonie solennelle de la 3ième édition de la rentrée économique, a eu lieu la Signature de la convention portant coopération dans le cadre de la ceinture économique de la route de la soie et de l’initiative de haute maritime du 21ème siècle

En 2013, le Président de la République Populaire de Chine Son Excellence Monsieur Xi Jinping avait lancé l’initiative d’une ceinture économique terrestre qui va jusqu’en Europe, et d’une route maritime de la soie qui va jusqu’en Afrique.

Le Projet est encore appelé« Initiative Ceinture et Route”, ou simplement “la Nouvelle route de la soie”.

 Après la signature du mémorandum par le Ministre des affaires étrangères et de la coopération internationale et l’ambassadeur de la République Populaire de Chine au Mali, le Chef de l’Etat Ibrahim Boubacar Kéita, a magnifié la qualité des rapports entre son pays et la Chine. Mais aussi entre les deux peuples.

« Nos relations ne datent pas de 1960, elles plongent dans le temps. Ce projet nous a beaucoup séduits, mais ce projet sera un projet structurant de confort de l’amitié entre les peuples si nous nous gardons d’en faire encore un objet de rivalité. Peu importe ce que tel ou tel a comme projet aujourd’hui, l’essentiel, c’est ce que le projet route de la soie contient en lui-même de fraternité, de souci d’aider, à construire l’autre partie vivante, à le hisser, à le rehausser pour que nous respirions à la même hauteur humaine », a expliqué IBK.

De grâce, le Chef de l’Etat a souhaité qu’on fasse table rase de nos anciens démons. Car ‘’ce projet suffit à lui-même et le Mali, à ce prix-là et cette réserve étant faite, y adhère pleinement, comme projet structurant, projet permettant d’aller et venir entre les pays.

L’on sait que cela est essentiel pour que les peuples se comprennent, soit du commerce normal de convenance. C’est pourquoi tout ce qui a été fait déjà en Afrique de l’Est qui est en place ou projeté à être fait dans notre zone également nous importe. Toutes ces voies ferrées nouvelles, ces routes maritimes dont les effets nous arrivent aussi, ces ouvertures commerciales nouvelles sont de bon aloi.

Et nous sommes convaincus que c’est par là que le monde sera moins dur , que la compréhension se renforcera chaque jour davantage entre les peuples et c’est cela que le monde attend de nous tous , un monde de paix , un monde de fraternité, un monde de convivialité et d’entente’’.

Auparavant, l’Ambassadeur de Chine au Mali avait vivement salué et remercié le Président de la République et le gouvernement malien pour la cérémonie hautement solennelle, qui témoigne selon lui, de la plus grande importance accordée aux relations de coopération amicale entre le Mali et la Chine.

« Aujourd’hui, le Mali et la Chine ont signé le mémorandum sur la promotion commune de la Nouvelle Route de la Soie. En tant qu’Ambassadeur de Chine, je vois un signal très fort du Mali quant à sa volonté de développer la coopération encore plus dynamique avec la Chine », a évoqué SEM Zhu Liying.  Qui a poursuivi :

« L’amitié et la coopération entre pays favorise de grandes réalisations. Dans l’histoire ancienne du Mali, les empires faisaient déjà beaucoup de commerce à travers le continent. Il existait même une Route de l’Or, qui allait jusqu’à la Mecque il y a 7 siècles. Les grands esprits se rencontrent. Les Chinois faisaient aussi beaucoup de commerce, à travers la “Route de Soie” il y a 2000 ans. Que ce soit l’or ou la soie, ou même le coton, l’esprit est le même: prospérité en commun, partage, égalité et respect ». Le diplomate chinois a, enfin, formulé un vœu sincère d’un nouvel élan de la coopération sino-malienne propulsée sur la nouvelle route de la soie.

Cyril ADOHOUN

Commentaires via Facebook :



Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here