Promotion de la paix et de la cohésion sociale L’AEPM-Mali apporte sa pierre à

Dans le but de faire adhérer une large opinion nationale à la consolidation de la paix et à la cohésion sociale dans notre pays, l’Amicale des anciens élèves du prytanée militaire-Mali (AEPM-Mali) a organisé, le samedi 27 juillet, une conférence-débats sous le thème » Paix et cohésion sociale « , à l’école de Maintien de la Paix Alioune Blondin Bèye de Bamako.

Cette rencontre a réuni des hauts responsables du gouvernement malien, les membres de l’AEPM-Mali, les représentants des associations et mouvements de jeunes, des organisations de la société civile, des diplomates, des chercheurs et des universitaires, entre autres.

L’impact et l’implication de la jeunesse dans la crise du centre, enjeux et défis des dynamiques socio-politiques de la crise sécuritaire du Mali, les enjeux de la coopération régionale dans la résolution de la crise au Mali, sont entre autres thématiques abordées au cours de cette rencontre.

Pour la circonstance, le Président de l’AEPM-Mali, Ousmane Sina Diallo a rappelé que depuis 2012, la crise multidimensionnelle dans notre pays peine à se stabiliser de manière durable. Pis, à l’en croire, elle se caractérise dans le Nord par des attaques terroristes sur les Famas et les forces de sécurité internationales et reprend de nouvelles formes dans le centre.

Selon lui, cette situation a pour conséquences de freiner le développement, de fragiliser le tissu social, de mettre à mal le vivre ensemble et d’installer une crise politique latente. Pour lui, la multitude des acteurs nationaux, régionaux et internationaux, loin de faciliter la résolution de la crise, devient un facteur limitant la recherche des solutions de sortie de crise.

Quant au gouvernement du Mali, tout en rappelant les efforts déployés, il peine à trouver une issue définitive à la crise. Avant d’ajouter que » nous sommes espérons que ce débat puisse faire adhérer une large opinion des acteurs participants à la consolidation de la paix et à la cohésion sociale au Mali « .

Pour sa part, le Directeur général de l’école de Maintien de la paix Alioune Blondin Bèye de Bamako, le Général Cheick Fanta Mady Dembélé dira que le thème retenu pour cette conférence entre dans les lignes directives de cette école. Selon lui, les débats d’idées au cours de cette rencontre permettront aux conférenciers et aux participants de partager leurs expériences sur la stabilisation du pays qui est une préoccupation de tous, faire le diagnostic de la situation sécuritaire globale qui prévaut au Mali,afin de proposer des mécanismes en vue d’aboutir à une cohésion sociale.

Quant au ministre de la Cohésion sociale, Lassine Bouaré, il a remercié l’AEPM-Mali en tant qu’association citoyenne et apolitique et ses partenaires pour leur contribution à la recherche de solutions de sortie de crise que connait notre pays.

Massiré DIOP et Yaya Kanitao

Source: l’Indépendant

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here