SAP: les acteurs capitalisent les meilleures pratiques

L’hôtel a abrité ce 1er août 2019, les travaux d’un atelier de capitalisation et de réflexions sur les bonnes pratiques des Systèmes communautaires d’Alerte précoce (SCAP) au Mali.

Organisé par l’ONG internationale Wetlands en collaboration avec le système alerte précoce (SAP) Mali, le programme BRACED, a regroupé plus de 41 responsables, dont les Coordinateurs régionaux SAP ainsi que les acteurs clés qui ont joué un rôle important dans l’atteinte des objectifs des SCAP ou qui ont développé de bonnes pratiques en matière de formation des SCAP.

Selon les initiateurs de cette rencontre, les Systèmes communautaires d’Alerte (SCA) sont des mécanismes de collecte d’informations sur la vulnérabilité, les alertes ainsi que, souvent, la gestion des catastrophes. Ils ont pour but de renforcer les capacités des communautés en termes de préparation, de prévention et de réponse aux crises affectant leurs moyens d’existence. Cette thématique de mise en place du Système communautaire d’alerte occupe une place dans la lutte contre la sécurité alimentaire.

Au cours de cet atelier, les organisations impliquées dans la mise en place des SCAP ont échangé sur les approches méthodologiques, les expériences et les difficultés rencontrées afin de capitaliser les meilleures pratiques et pérenniser les structures combien importantes pour la gestion des risques de catastrophes et les alertes.

Par Abdoulaye OUATTARA

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here