La Société «ABD Group» de John Nevergole CEO et de Mohamed Kéïta Chairman au 18ème Forum AGOA à Abidjan : De nouveaux financements de plus de 300 Millions d’Euros acquis pour des projets d’infrastructures en Côte d’Ivoire

Partenariat avec le Groupe Holt Logistic pour le shipping direct entre les USA et les Ports d’Abidjan et San Pédro

 La Société américaine de financements et d’investissements dénommée«ABD Group» dont les  fondateurs sont  Mohamed Kéïtaet John Nevergole, vient d’obtenir de nouveaux financements d’un montant de plus de 300 millions d’euros, pour des projets d’infrastructures en Côte d’Ivoire. Ce n’est pas tout. Aussi, le partenaire introduit par ABD Group lors du forum le Groupe Holt Logistic des Etats-Unis (propriétaire des Ports de Philadelphie et de New Jersey)ouvre très bientôt ses opérations maritimes directes entre les USA et les Ports d’Abidjan et de San Pedro. Ces différentes annonces ont été faites, lundi, en marge des travaux du 18ème Forum AGOA, à Abidjan, en Côte d’Ivoire.

 Après Lomé, en Togo, les travaux de la 18ème  édition du Forum de coopération commerciale et économique entre les Etats-Unis et l’Afrique de l’Ouest ont officiellement démarré lundi, 5 août dernier, à Abidjan sous la présidence d’Alassane Dramane Ouattara, Président de la République de Côte d’Ivoire. Plusieurs délégations africaines et américaines étaient également présentes dont le Vice-ministre américain du Commerce pour l’Afrique et le Moyen Orient, Seward Skip Jones.

Selon le Président ivoirien, ce forum est une aubaine pour les participants afin d’identifier «les voies et les moyens de renforcer et de développer les opportunités commerciales offertes par l’AGOA. Cela afin de générer une croissance inclusive» pour les pays Africains.

La Société «ABD Group» de John Nevergole CEO et de Mohamed Kéïta Chairman au 18ème Forum AGOA à Abidjan : De nouveaux financements de plus de 300 Millions d’Euros acquis pour des projets d’infrastructures en Côte d’IvoireQuant au ministre ivoirien du Commerce, de l’industrie et de la promotion des PME, Souleymane Diarrassouba, a relevé que «la part de l’Afrique au commerce mondial reste encore faible et s’établit à moins de 3% en 2017, de même pour la contribution du continent à la valeur ajoutée manufacturière mondiale qui est également marginale, autour de 2%».

ABD Groupe (Société américaine de financements et d’investissements), qui est un partenaire stratégique du gouvernement ivoirien à travers la réalisation de plusieurs projets d’infrastructures, a été appréciée par les participants au Forum. Cela de par ses engagements et ses réalisations en Afrique.

Devant le Vice-ministre américain du Commerce, de nouveaux financements de plus de 300 millions d’Euros ont été acquis par la Société ABD Groupe. Ce fonds est destiné aux financements des projets d’infrastructures en Côte d’Ivoire.

Autre bonne nouvelle, c’est bien sûr le démarrage très prochain des nouvelles opérations maritimes directes entre les Etats Unis et les ports de San Pedro et Abidjan de la société HOLT LOGISTICS (propriétaire des ports de Philadelphie et de San Pedro)  partenariat introduit par ABD Group en Côte d’Ivoire.

Ce qui sera une excellente solution pour les opérateurs économiques africains. Il s’agira de faciliter les exportations et les importations de marchandises pour toute l’Afrique de l’Ouest.

Il est nécessaire de rappeler que le CEO de la Société ABD Group, John Nevergolefait désormais partie des 26 membres du  Conseil Consultatif du Président américain, Donald J. Trump,  et ce, grâce au succès réalisé par le Groupe en Afrique.

Et pour la petite histoire, ABD Group a déjà participé à des transactions dans 21 pays, générant des investissements de plus de 2 milliards de Dollars US à travers le Continent africain dans différents secteurs : transport et logistique, TIC, énergie, santé…

Notons que le forum AGOA qui regroupe les experts, le secteur public et privé se tient annuellement en alternance dans un pays Africain et à Washington. Le thème  de cette présente édition est «l’AGOA et l’avenir : développement d’un nouveau paradigme pour orienter les relations commerciales et les investissements entre les États-Unis et l’Afrique».

 

El Hadj A.B. HAIDARA (Aujourd’hui-Mali)

Commentaires via Facebook :



Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here