Tabaski : trois morts et plusieurs victimes enregistrées à Bamako

La veille, pendant et l’après fête de l’Aïd El Kébir a été marquée par des cas d’accidents de la circulation et autres. Pour secourir les victimes pendant ces périodes, la Direction régionale de la Protection civile du district de Bamako avait mis en place un dispositif impressionnant. Selon le commandant de compagnie de la première unité d’intervention de Bamako, le bilan des trois jours de la fête est de trois morts.

Cette année, comme toutes les autres années, la Protection civile prend des précautions avant, pendant et après les fêtes pour secourir les populations. Pour la tabaski de cette année, divers cas d’accidents ont été recensés. Selon le Commandant, Abdoul Karim Daniogo, Commandant de compagnie de la première unité d’intervention de Bamako, lors de la veille de tabaski, 63 cas d’interventions ont été recensés. Sur ces cas, il y’avait deux cas d’incendies, 57 cas d’accidents de la voie publique, deux cas de secours à personne… Mais aucune perte en vies humaines, n’a été constatée ce jour, a-t-il-signalé.

A en croire le Commandant de compagnie de la première unité d’intervention de Bamako, ce chiffre est en baisse par rapport à celui de la journée de la fête de tabaski. Selon lui, il a été enregistré le jour de la fête le dimanche, 53 cas d’interventions dont un cas d’incendie, 50 cas d’accidents de la voie publique, un cas de secours à personne entre autres. Parmi ces différents cas cités, il y a eu malheureusement deux cas de décès.

Le lendemain de la fête, le taux d’accident a encore baissé. On pouvait compter 51 cas d’interventions le lundi dernier dont 48 cas d’accidents de la voie publique et 3 cas de secours à personne. Et ces interventions ont noté 63 victimes dont 1 cas de décès. Ce qui porte le nombre de décès à trois et le nombre de victime à 207 durant ces trois jours. “On est intervenu à travers tout Bamako. D’année en année, on constate que les Maliens respectent les consignes de respect du code de la route.

Lire la suite sur L’Indicateur du Renouveau

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here