1ER axe du Programme « Agir pour Bâtir » de Mamoutou TOURÉ dit BAVIEUX: La Réconciliation

Depuis l’Assemblée élective de 2013 à Mopti et les péripéties qui ont consacré la mise en place du Comité Exécutif actuel, les "déchirements" ont commencé jusqu’à atteindre ce que nous connaissons aujourd’hui; faisant de notre pays, la risée du monde.
Tous les secteurs du football ont été entrainés dans ce conflit. Les ligues, les clubs, les supporters et même la presse sportive nationale se sont vus embarqués dans cette aventure, les uns considérés comme « pro-fédération » et les autres, « anti-fédération ». Ce climat ne pouvait que détruire ce que tous ont patiemment construit durant des années.

Pire, ce climat délétère a fortement endommagé les relations entre le Comité Exécutif de la Fédération et les pouvoirs publics compromettant dangereusement le progrès amorcé par notre football depuis une décennie.

Si nous sommes élus, notre première action sera de mettre à plat cette situation et de réconcilier les acteurs entre eux.
Pour ce faire, nous allons organiser très rapidement, comme chez les politiques, "un forum de retrouvailles" pour se parler et s’excuser comme notre société le recommande.

Avec les autorités publiques, notamment le Ministère en charge des Sports, nous allons assainir les relations de collaboration.
Aucune initiative ne sera de trop pour rassembler les multiples comités de supporters des Aigles. Jadis unis comme le véritable "douzième hommes" derrière nos sélections nationales et plus encore derrière nos clubs en compétions internationales.

Le tissu relationnel entre les membres de notre presse sportive est fortement dégradé. Nous nous ferons un point d’honneur à recoudre les morceaux.
Dans le choix des femmes et des hommes qui animeront les organes de la Femafoot, nous ferons appel, sans exclusive, à toutes les compétences.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here