Le Nigeria remporte l’Afrobasket féminin 2019 face au Sénégal 60 – 55

Les Lady Tigers du Nigeria sont de nouveau sacrées championnes d'Afrique de Baskteball. Les Nigérianes conservent ainsi leur titre conquis il y a deux ans au Mali. Face au même adversaire sénégalais qu'en 2017, le Nigeria a dû, cette fois-ci, puiser dans ses réserves, lors des 10 dernières minutes, pour s'imposer.

Le Sénégal a semblé manqué de fraîcheur et de précision face au Nigeria durant une bonne partie du match. Les Lionnes du Sénégal ont été menées pendant presque toute la finale. À la mi-temps, le tableau d'affichage pointait 24 pour les Lionnes et 32 pour l'équipe nigériane.

Durant les trois quart-temps du match, les Lady Tigers du Nigeria se sont montrées déterminées et incisives. Les championnes en titre ont fait la course devant dans l'antre du “Dakar Arena“ chauffé à blanc par des milliers de supporters sénégalais. C'est seulement au dernier quart-temps, que les Sénégalaises sont parvenues à faire jeu égal avec les Nigérianes.

Les Lionnes ont réussi au 4e quart-temps à passer devant les Nigérianes 49-48. C'était la première fois dans le match, après les deux premiers points inscrits au début, que les Lionnes arrivaient à se placer devant. Mais cela n'allait pas suffire.

Amenées par une excellente Astou Traoré, les Lionnes du Sénégal ont cru pouvoir inverser la vapeur comme en demi-finale face au Mozambique. Mais c'était sans compter sur la justesse retrouvée des Nigérianes qui, à une minute de la fin du match, ont remis la pression pour s'imposer in extrémis 60 - 55.

Après 2017, les Lionnes tombent encore en finale face au Nigeria. En accueillant la 24e édition de l'Afrobasket féminin 2019, le Sénégal s'était fixé comme ambition de reconquérir le titre continental et de s'offrir un 12e sacre.

Astou Traoré, toujours impressionnante

Durant ce tournoi de l'Afrobasket féminin 2019, Astou Traoré, déjà meilleure marqueuse de l'histoire de la compétition, aura encore impressionné. Elle a réussi une moyenne de 15,2 points. Toujours en moyenne, Astou Traoré aura également réussi 8,2 rebonds par match. À 38 ans, cette compétition (la 7e qu'elle a disputé) sonne déjà comme l'au revoir pour celle qui rêvait de brandir le trophée devant son public.

Le Mali remporte la médaille bronze

Pour la petite finale, le Mali s'est imposé devant le Mozambique 66 - 54. Les Aigles dames terminent ainsi à la 3e place du podium.

MC

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here