Vol dans les voitures à l’ACI 2000 : Les limiers du Compol Kady Tounkara démantèlent le réseau !

Le commissaire divisionnaire Kadiatou dite Kady Tounkara en charge du commissariat de police du 14ème arrondissement et ses hommes ont enlevé une grosse épine des pieds des résidents du Quartier ACI 2000 Hamdallaye en mettant hors d’état de nuire la bande d’Ibrahim Sanogo spécialisée dans le déverrouillage des véhicules.

Le vendredi 2 août dernier aux environs de 12 h 30 mn, une équipe de la Brigade de recherche du commissariat de police du 14ème arrondissement du district de Bamako a interpellé Ibrahim Sanogo devant la mosquée des ‘’1000 merveilles’’ à ACI 2000. Il a été conduit dans les locaux du commissariat par le Lieutenant Mamadou Kébé et l’adjudant-chef Mamadou Konaté.

Sous le feu roulant des questions des limiers coachés par la dynamique commissaire divisionnaire Kadiatou dite Kady Tounkara et son adjoint Yacouba Seydou Sylla, Ibrahim Sanogo, s’est mis tout de suite à table. Il a dénoncé un à un ses complices. Dont le nommé Issa Sidibé qui sera cueilli à son tour.

Faux dépanneur, vrai receleur…

Poussant les recherches, les hommes du commissaire Kady Tounkara sont parvenus à mettre la main, le 5 août dernier, sur un certain Aly Diarra, faux dépanneur mais vrai receleur au marché de Lafiabougou. L’atelier de ce dernier a été transformé pour la circonstance en shop de vente d’objets volés dans les véhicules des fidèles musulmans.

Comme mode opératoire, la bande organisait des rondes autour des véhicules garés par des fidèles venus prier dans les mosquées. Ils y prenaient tout ce qu’ils trouvaient : ordinateurs, téléphones, argent etc. Les investigations menées par les enquêteurs ont permis de découvrir que le nommé Ibrahima Sanogo est le cerveau de cette bande qui faisait des victimes, chaque vendredi, au sein des fidèles du quartier ACI 2000.

C’est Issa Sidibé qui se chargeait de l’écoulement des produits de vol. Les trois personnes ont déclaré qu’elles planifiaient les opérations à l’aide d’un trousseau de clés. Deux véhicules immatriculés BA-5141-MD et BC 760 NJ ont été saisis provisoirement par la police pour les besoins d’enquête. Les perquisitions effectuées ont permis de récupérer plusieurs ordinateurs.

Le commissariat du 14ème arrondissement a reçu le 8 août 2019, une trentaine de plaintes en quelques heures. La liste des victimes de la bande d’Ibrahima Sanogo devenait longue d’heure en heure. Le procès-verbal N°0112/14ème A en date du 08 août 2019, fait état de leur mise à la disposition du parquet du Tribunal de Grande instance de la Commune IV de Bamako pour répondre des infractions de vol et de recel.

Curieusement, pendant la période de garde à vue, certains proches de ces malfrats en conflit avec la loi avaient tenté d’acheter le silence des enquêteurs afin d’étouffer l’affaire. Ils se sont butés au refus catégorique de Mme Kadiatou Tounkara.

Il nous revient de source policière que les limiers du 14ème arrondissement étaient sur la piste d’une autre bande spécialisée également dans le déverrouillage des véhicules. Les efforts louables fournis par l’infatigable commissaire Tounkara et ses hommes cadrent parfaitement avec les instructions du Directeur général de la police national, Inspecteur général Moussa Ag Infahi et le ministre de la sécurité et de la protection civile, Général de division Salif Traoré.

Chiaka Doumbia

Source : Le Challenger

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here