Coopération multilatérale: Le Mali ratifie l’Accord de l’Agence pour l’Assurance du Commerce en Afrique

Le Mali est désormais membre de l’Accord portant création de l’Agence pour l’Assurance du Commerce en Afrique. L’annonce a été faite hier, mercredi, à la sortie du Conseil des Ministres aux Banquets de Koulouba.

L’entrée de « Votre Petit Monsieur » s’annonce annonciateur de bon signe pour la République. Après la phase de la solidification de l’institution des affaires étrangères qui était molle, Tiébilé Dramé mérite quelques claquements de mains pour l’adhésion du Mali à cet Accord même s’il était un peu tard vu l’importance de l’organisation. Selon le communiqué officiel, en plus des projets de textes relatifs à la ratification de l’Accord de financement confessionnel, signé à Bamako, le 12 juillet 2019, entre le Gouvernement de la République du Mali et l’Association Internationale de Développement, relatif au financement du Projet d’Amélioration du Secteur de l’Électricité qui vient de nous donner la chance d’avoir de l’Association internationale de Développement un prêt confessionnel d’un montant de 108 millions 900.000 euros (soit 71 milliards 433 millions 717 mille 300 francs CFA) pour améliorer la fiabilité de l’approvisionnement en électricité et les performances techniques et commerciales de la société Énergie du Mali-sa, il a été annoncé l’adhésion de la République du Mali à l’Accord portant création de l’Agence pour l’Assurance du Commerce en Afrique, adopté, le 18 mai 2000, à Grand Baie, République de Maurice. Une organisation multilatérale à caractère financier chargée entre autres :

– de faciliter le développement du commerce, des investissements et d’autres activités productives dans les Etats africains ;

– d’établir et de gérer, conjointement ou solidairement, des programmes et services d’assurances au profit des exportateurs, importateurs et investisseurs en Afrique ;

– de mobiliser les ressources financières destinées, notamment à réduire le coût des transactions et à couvrir les risques politiques et crédit commercial en Afrique. Ayant comme organes l’Assemblée Générale et le Conseil d’Administration, la ratification de l’Accord portant création de l’Agence pour l’Assurance du Commerce en Afrique permettra aux opérateurs économiques maliens de bénéficier plus facilement de l’Assurance-crédit, l’Assurance risque politique, la couverture contre l’insolvabilité et la protection de l’investissement.

Seydou Konaté LE COMBAT

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here