Tombouctou : La jeunesse de Kabara exige la réhabilitation de la totalité du tronçon TBT-BAKARA-KORIOME

La jeunesse de Kabara a, à travers une marche pacifique tenue hier, mercredi 21 août 2019, dénoncé l’exclusion de son quartier dans la réhabilitation de la route par la Minusma. Elle demande la réhabilitation de la totalité du tronçon TBT-BAKARA-KORIOME.

La jeunesse tombouctienne de Kabara était dans la rue hier, mercredi 21 août 2019, pour dénoncer ce qu’elle qualifie d’injustice. Elle fustige l’exclusion de son quartier dans la réhabilitation d’une route par la Minusma. Sur les banderoles et les affiches des marcheurs, on peut lire, entre autres, « La Minusma réhabilite une partie de la route, déstabilise une partie de la population » ; « Non à l’exclusion de Kabara. Élus Communaux, prenez vos responsabilités en exigeant la totalité du tronçon TBT-Kabara-KORIEME ». Les jeunes marcheurs demandent à la minusma et à la Mairie de Tombouctou de prendre leurs responsabilités face à l’histoire. Ces jeunes trouvent irresponsable qu’il y ait deux gouvernances dans une seule ville. Tous les quartiers sont égaux et doivent être traités comme tels, selon eux. «Faire une route Tombouctou à l’aéroport et laisser la partie de Kabara est irresponsable et irrespectueux », dénonce Ibrahim Boiny, journaliste tomboucticien, sur sa page Facebook. Pour ce jeune présent lors de cette marche des jeunes de Kabara, la mairie de Tombouctou ne devrait pas accepter une aide « discriminatoire » de la Minusma. Cette aide devrait, selon lui, concerner tout Tombouctou. « Notre mairie devrait dire non à une aide discriminatoire… », lit-on sur la page Facebook de notre confrère du journal « Le patriote ». Il estime que la jeunesse de Kabara ne doit pas croiser les bras jusqu’à ce qu’elle soit entendue par la Minusma et la mairie de Tombouctou. «Nous comptons sur chacun pour poursuivre la voie », a-t-il appelé.

Quant à la doléance de la jeunesse de Kabara, elle est simple : la réhabilitation de la totalité du tronçon TBT-BAKARA-KORIOME.

Boureima Guindo

Source: lepays

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here