DIP : l’EPM s’engage pour sa réussite

L’Alliance Ensemble pour le Mali (EPM) a tenu, les 24 et 25 août, ses 4e assises à Orpheus Dream Village Hôtel de Missabougou, sous le thème ‘’Préparatifs du dialogue politique inclusif’’. La cérémonie d’ouverture était présidée par le Premier ministre, le Dr Boubou CISSE ; en présence du Président de l’alliance EPM, le Dr Bokary TRETA ; des chefs d’institutions ; des présidents des partis membres de l’EPM…

Ces 4eS assises ont été l’occasion pour les partis membres de l’EPM de se préparer à la tenue prochaine du dialogue politique inclusif en vue de dégager une vision partagée et d’harmoniser les points de vue sur les questions essentielles. Ainsi, l’occasion a été propice pour les responsables de l’EPM de se concerter de manière approfondie sur les questions d’actualités ; de répertorier les questions prioritaires de la nation ; d’harmoniser leurs positions sur les questions identifiées ; de définir les voies à suivre en vue de restaurer la confiance entre les citoyens et les partis politiques. L’objectif final recherché est de contribuer à la réussite du dialogue politique inclusif.
Dans son intervention, le Président de l’Alliance EPM, le Dr Bokary TRETA, a affirmé que pour les présentes assises il a été décidé de faire participer des cadres de haut niveau de tous les partis membres en vue d’engager les débats sur le processus du dialogue politique inclusif.
Il a rassuré que des dispositions sont prises au niveau de l’EPM pour assurer la distribution et l’explication du contenu de l’avant-projet des termes de référence du dialogue politique inclusif aux partis membres. De l’avis du Dr TRETA, ces termes de références doivent faire l’objet d’appropriation approfondie par les cadres, en vue de l’atelier de validation.
Il a souligné que dans l’agenda de l’EPM, il est prévue une rencontre des partis politiques signataires de l’Accord politique de gouvernance cette semaine ; une rencontre entre le Président de la République et la Majorité présidentielle.
Le Président TRETA a annoncé qu’il est prévu d’organiser une rencontre EPM-FSD-COFOP et toutes les autres composantes du paysage politique avant le démarrage des travaux de l’atelier de validation des termes de référence. Cela, dans le souci de resserrer les rangs et parler d’une même voix.
A son tour, le chef du Gouvernement, le Dr Boubou CISSE, dira que la tenue des 4es assises de l’EPM signifie que l’Alliance a traversé des temps et survécu depuis l’élection présidentielle qui a vu son candidat réélu à la tête du pays. « Malgré les difficultés, les moments de crises et les défections, l’essentiel demeure », a-t-il félicité avant de saluer et encourager la direction de l’EPM et tous les partis membres.
« Un regroupement comme l’EPM a besoin de se préparer pour une échéance aussi importante que le dialogue politique. L’EPM est signataire de l’Accord politique de gouvernance et a contribué à façonner cet accord politique. Le dialogue politique est la première prescription de l’Accord politique de gouvernance. L’Alliance reste fidèle à son engagement tenu le 2 mai 2019 à travers la signature de l’Accord politique de gouvernance », a affirmé le Dr Boubou CISSE.
Il a indiqué que l’EPM doit se hisser par la qualité de sa contribution au débat politique et doit être l’exemple de la rigueur dans l’analyse des questions importantes pour le Mali.
Aux dires du Premier ministre, au-delà de l’Alliance pour porter un homme à la tête de l’Etat, Ensemble pour le Mali apparait aussi comme une volonté de rassemblement. Ce qui lui fait dire que le projet de l’EPM c’est d’abord et avant tout le Mali. « Si notre projet est le Mali, alors le dialogue est un rendez-vous que nous ne devons pas rater », a-t-il insisté à dire.
Pour le Dr Boubou CISSE, après avoir rassemblé l’essentiel des forces politiques de notre pays à travers l’accord politique et sollicité l’accompagnement de tous les acteurs, le Président de la République et le Gouvernement ont encore besoin de l’EPM. « Ensemble, nous partageons la responsabilité historique de tirer notre pays de la crise dans laquelle il se trouve et ramener la paix de manière durable. L’accompagnement du Gouvernement reste un acquis pour l’EPM et pour toutes les forces politiques œuvrant dans le sens de la mise en œuvre de l’Accord politique de gouvernance », a déclaré le Premier ministre.

Par Modibo KONE

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here