Espagne : Les bons points de l’Ambassadeur Koumaré

Trois ans à peine après sa nomination en qualité d’ambassadeur du Mali en Espagne, le Général Abdoulaye Koumaré est en passé de combler toutes les attentes du président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta.

En effet, non seulement il est parvenu à prendre en charge les préoccupations de la communauté malienne vivant dans le pays Ibérique (près de 40.000 Maliens) mais mieux il a su mobiliser toutes les expertises de ce pays pour venir en aide à sa patrie, le Mali qui traverse une crise sécuritaire depuis 2012.

Le militaire diplomate a en effet trouvé les mots justes pour convaincre les autorités espagnoles d’intensifier la coopération avec notre pays tant sur le plan sécuritaire que dans le cadre du co-développement avec la région de Kayes.

Cette diplomatie active a permis au Général Koumaré d’obtenir de ses hôtes l’équipement des Hôpitaux du Point-G, de Gabriel Touré ainsi que celui de Kati. Des investissements qui ont permis de renforcer les plateaux techniques des ses structures de santé.

Les espagnoles ont aussi investi dans la modernisation de la garnison de la gendarmerie de Bamako.

L’autre fait notoire est celui relatif aux actions entreprises en direction de la communauté malienne établie dans ce pays.

La réorganisation du service consulaire

Il s’agissait pour lui de réparer l’injustice sociale entre les travailleurs de son propre service. C’est ainsi qu’il procéda à la correction des contrats de travail conformément à la législation espagnole en phase avec la sécurité sociale dudit pays. Ainsi, le personnel local sous contrat qui sert de personnel d’appui a vu sa situation améliorée. Tous les constats ont en effet été corrigés par l’ambassadeur Koumaré.

Il a en outre nettement améliore l’organisation interne du travail en fixant clairement les attributions de chaque personne avec à la clef une saine répartition des responsabilités et des tâches entre le personnel de l’ambassade.

Des aménagements salutaires

Dès sa prise de fonction, il a fait aménag2 la section consulaire dans un immeuble. Toujours dans le souci de l’amélioration des conditions de travail, nos compatriotes ont ainsi pu bénéficier d’un cadre approprié. Toute chose qui a permis de mettre fin à la complainte des voisins de l’ambassade. Désormais la communauté malienne a trouvé un chez soi au près de l’ambassade.

Renforcement de capacités

Des formations ont été organisées à l’attention de tout le personnel d’appui.

Des initiatives qui ont permis de booster les recettes consulaires de façon exponentielle.

Des nouveaux consulats

Cinq nouveaux consulats ont été ouverts : Seville, Valence, Tenerife, Almeria entre autres. D’autres sont en attente. Il s’agit de celui de Saragosse, Palmande et de Majorca. La désignation des consuls serait en cours.

Une approche de proximité

Pour s’enquérir des problèmes et difficultés de la communauté malienne, l’ambassadeur Koumaré a effectué une quarantaine de missions à l’intérieur de sa juridiction. Objectif, apporter les nouvelles du pays à ses compatriotes et recenser les préoccupations

Des résultats probants

Les prestations consulaires sont devenues très abordables. La section consulaire dispose désormais de deux consoles pour faire les passeports dans un délai de 30 à 35 jours.

Quant au Ravec, il se fait désormais tous les jours ouvrables. Les dossiers consulaires sont aussi traités dans les meilleurs délais. Une prouesse qui pousse les maliens d’autres juridictions européennes à venir en Espagne.

Le vieux Modibo Traoré dit Modibo Korobas qui vit en Espagne depuis près d’une vingtaine d’années ne tarit pas d’éloge envers cet ambassadeur qui est aujourd’hui devenu un des leurs.

D’autres maliens de l’Espagne prient Dieu pour qu’il reste à leur service.

Birama FALL

Le Prétoire

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here