Le PM et le DIP : Obligation de résultat

Présidant la cérémonie d’ouverture des 4e assises de l’EPM, le samedi dernier, le Premier ministre Boubou CISSE, a exprimé sa ferme conviction de mobiliser tous les acteurs pour la réussite du Dialogue politique inclusif que notre pays s’apprête à organiser. Comparant la portée de ce dialogue politique à la conférence nationale de 1991, le chef du gouvernement a déclaré que l’EPM ne doit en aucune manière se permettre de rater ce grand rendez-vous. Pour lui, la réussite de dialogue est une obligation compte tenu du contexte dans lequel il va se tenir. Pour se faire, il a mis l’accent sur la préparation rigoureuse.

« Ces présentes assises ont pour objet de préparer l’Alliance à ce dialogue politique inclusif que nous ne pouvons pas et que nous ne devons pas se permettre de rater. Ce dialogue est à mon humble avis l’initiative politique la plus importante de notre pays depuis la conférence nationale de 1991. Précisément en raison du contexte dans lequel il est en train de se faire. Donc sa réussite n’est pas une option. Sa réussite demeure pour nous tous une obligation. Et nous ne réussirons que si la préparation est rigoureuse. Nous ne réussirons que si nous y allons avec la ferme conviction que c’est désormais notre présent et notre futur qui est en jeu. Je pense que nous tous ici présent dans cette salle aujourd’hui, évidemment nous voulons bien vivre notre présent, mais je pense que nous voulons aussi préparer un terrain fertile pour les générations futures ».

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here