Le premier ministre Boubou Cissé à l’ouverture des travaux des 4èmes assises de l’EPM : « La réussite du Dialogue politique Inclusif demeure pour nous tous une obligation »

Les 4èmes assises de l’Alliance « Ensemble pour le Mali » (EPM) se sont tenues les samedi 24 et dimanche 25 août 2019, à Orpheus Dream Village Hôtel sis à Missabougou. Avec comme objectif de préparer la tenue prochaine du Dialogue politique inclusif en vue de dégager une vision partagée et d’harmoniser les points de vue sur les questions essentielles, la cérémonie d’ouverture des travaux de ces assises qui étaient présidée par le premier ministre, Dr Boubou Cissé.

Dr Bocary Treta et son « EPM » sont plus que jamais engagés pour la réussite du Dialogue politique inclusif. C’est pourquoi ces 4èmes assises ont été tenues pour une préparation saine de ce dialogue. Pendant les deux jours, les participants ont discuté sur plusieurs sujets dont l’Accord pour la paix et la réconciliation issus du processus d’Alger, le plan de sécurisation des populations et du territoire national, la révision constitutionnelle , la loi électorale, la charte des partis politiques et la lutte contre la corruption et l’enrichissement illicite.

Selon le président du comité scientifique de l’EPM, Dr Ibrahim Boubacar Ba, plusieurs résultats sont attendus de ces assises de deux jours. Ces résultats sont, entre autres, le partage d’une même vision des partis membres de l’EPM sur le Dialogue politique inclusif, l’adoption de façon sérieuse de la question de la révision constitutionnelle, la restauration de la confiance entre les gouvernants et les gouvernés.

Pour sa part, le président de l’EPM, Dr Bocary Treta a, dans son discours, insisté sur la réussite du Dialogue politique inclusif. Il a, par la suite, promis de se battre pour la réussite de ce dialogue. Treta a annoncé plusieurs rencontres de sa coalition dont avec la COFOP et le FSD de Soumaila Cissé pour la réussite du Dialogue politique inclusif. Avant de terminer, le président de l’EPM a invité ses militants à s’engager fortement pour la réussite de ce dialogue.

Quant au premier ministre, Dr Boubou Cissé, il a, dans son discours d’ouverture, insisté sur l’importance du Dialogue politique inclusif. Pour lui, ce dialogue est « l’initiative politique la plus importante du Mali depuis la conférence nationale de 1991 ». Le chef du gouvernement estime que la réussite de ce dialogue est une nécessité. « La réussite du Dialogue politique inclusif n’est pas une option. Sa réussite demeure pour nous tous une obligation », laisse-t-il entendre aux membres de l’EPM. Mais la réussite de ce dialogue dépendra, forcément, par une préparation sérieuse et « rigoureuse ». « Nous ne réussirons que si la préparation est rigoureuse. Nous ne réussirons que si nous y allons avec la simple conviction que c’est désormais notre présent et notre futur qui sont en jeu », a-t-il déclaré.

Avant de terminer, Dr Boubou Cissé a invité tous les Maliens à s’engager pour la réussite du Dialogue politique inclusif. Il a profité de ces assises de l’EPM pour inviter ceux qui souhaitent boycotter ce dialogue à y prendre part pour dire leurs mots.

Boureima Guindo

Source : Le Pays

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here