Tournoi de L’UEMOA de YOSEIKAN Budo : Le Mali classé 2e de la compétition

Du 23 au 24 Aout 2019, la grande salle polyvalente du Centre Aéré de la BCEAO de Dakar, Sénégal, a abrité la 18e édition du tournoi de l’UEMOA. A l’issue de cette compétition, le Mali s’est classé 2e après le pays organisateur, le Sénégal.

Le Mali était représenté par cinq athlètes. De véritables phénomènes qui ont été l’attraction principale de la compétition. Il s’agit de Benseïni Traoré (junior), Abdoul Aziz Traoré (senior + 85kg), Aliou Touré (senior – 85Kg), Soumaila Touré (senior +85Kg) et Mohamed Coulibaly (senior + 85Kg).

Dès le début de la compétition, les Maliens ont montré les muscles, en séduisant toute la salle grâce à leur technicité. Sur les cinq athlètes, trois se sont hissés en finale. Il s’agit de Ben Housseïni Traoré, Aliou Touré et Soumaila Touré.

Malheureusement, ils sont tombés chacun sur deux adversaires à la fois. Aussi, comme à l’accoutumée, l’arbitrage a profondément joué en leur défaveur, nonobstant la qualité des combats qu’ils ont produits. Ils ont ainsi perdu leurs duels. Et du coup, ils ont remporté la deuxième place avec trois médailles d’argent, derrière le Sénégal, pays organisateur qui a engrangé autant de médailles en or. La 3eplace a été occupée par l’équipe du Burkina Faso.

A noter que l’édition de cette année a été dédiée à feu Jean Balima, un grand sportif ayant, hélas, tiré sa révérence, il y a de cela quelques mois.

Selon Me Abdoul Wahab Traoré, président de la fédération malienne de Yoseikan Budo, cette compétition a été une réussite pour le Mali. Se réjouissant du niveau des combats produits par les jeunes, Me Bob reste persuadé que cette compétition sert de tremplin aux jeunes maliens appelés à aborder avec la manière le championnat d’Afrique des nations prévu en fin d’année.

Tout en saluant les responsables de la BECEAO pour avoir permis au Mali de participer à cette compétition, Me Traoré invite les bonnes volontés à soutenir cette discipline qui, au-delà de son caractère ludique est aussi éducatif. Sur ce plan, il tire le chapeau au comité national Olympique et sportif du Mali et le département des sports pour leur appui à l’endroit de la fédération malienne de Yoseikan Budo.

De leur côté, les athlètes demeurent convaincus que c’est grâce à leur encadrement technique qu’ils ont pu remporter autant de médailles.

«Notre coach Mohamed Coulibaly a véritablement été à la hauteur des attentes. Il nous a permis de réaliser cette prouesse. Nous ne pouvons que le remercier», s’est réjoui Ben Housseïni Traoré, l’un des médaillés.

Moussa DIARRA

Source: La Foudre

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here