Meeting de soutien aux Forces Armées Maliennes : ‘’Non aux généraux corrompus !’’

La plateforme de lutte contre le chômage et la corruption (PCC) a tenu samedi dernier au Boulevard de l’Indépendance un meeting de soutien aux Forces Armées et de Sécurité du Mali. 

Les milliers de manifestants qui étaient sur place ont dénoncé la corruption, la magouille et les détournements dont font l’objet les fonds destinés à l’acquisition des équipements militaires.

Sur les pancartes et les banderoles on pouvait lire : « Merci aux vaillants soldats », ‘’l’Armée malienne, c’est une fierté nationale », « par la corruption l’Afrique tue ses enfants, le Mali dévore les siens », « non aux généraux corrompus et milliardaires, arrestation et restitution ! ».’’

C’est Pr Clément Dembélé, président de la plateforme qui donnera le ton : « nous sommes réunis ici pour la paix, pour la justice, pour la bonne gouvernance, nous sommes réunis ici place de l’indépendance pour soutenir notre Armée nationale contre la corruption, les magouilles, parce que nous que nous croyons en notre Armée, nous croyons à la bravoure de nos militaires, parce que nous sommes prêts à mourir pour nos militaires qui se sacrifient tous les jours pour notre vie » a déclaré prof Clément Dembélé.

Ensuite, il ajoutera : « nous prenons à témoin l’opinion nationale et internationale de la progression dangereuse de certains dirigeants et hauts gradés de l’Armée à détourner et gaspiller les maigres ressources du contribuable, au détriment  de l’unité nationale et de l’intégrité de notre pays ».

Autre sujet évoqué, c’est la loi d’orientation et de programmation militaire adoptée par le gouvernement pour un financement de 1230 milliards 563 millions 972 mille 349 Francs CFA, sur une période de 5 ans.

A propos, le chef du PCC a signalé : « le contribuable malien devrait consentir 200 milliards  de francs CFA pour l’acquisition d’aéronefs et de matériels de soutien  technique de l’armée, 100 milliards de francs CFA pour l’acquisition de véhicules de combat de transport  de troupes modernes, 70 milliards de francs CFA pour la réalisation de matériels spécifiques pour la garde nationale et la gendarmerie nationale et 20 milliards de francs CFA pour la transmission des renseignements »

Cependant, dira  Pr Clément  Dembélé,  le rapport du vérificateur général sur les premières que commandes d’aéronefs et d’équipements militaires par le gouvernement a constaté de nombreuses irrégularités à savoir : « détournement et complicité de détournement de fonds publics par l’engagement irrégulier  des finances publiques », « utilisation frauduleuse et détournement de derniers publics ».

« Ces lacunes commentera-t-il, ont progressivement contribué à la déconstruction  d’une armée loyale et professionnelle, pour créer une armée affairiste, où les mutations sont payées, les grades négociées, les carrières parrainées »

Si, les auteurs de ces détournements ne sont pas arrêtés, la plateforme selon son président, tiendra un autre meeting de soutien aux forces armées samedi prochain.

« Nous demandons à nos autorités que soient traduits devant la justice, toutes les personnes  impliquées dans les scandales à répétition de détournement et complicité de détournement de fonds publics, d’utilisation frauduleuse et  détournement de derniers publics, de délit de favoritisme, de faux et usage de faux, de trafic d’influence » a conclu Mr Dembélé.

J. Coulibaly

Hinda Traoré

Commentaires via Facebook :



Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here