Dégradation de l’Axe Sevaré-Gao : Les jeunes de Gao emboîteront les pas à ceux de Kati et Kayes ce 31 Août à partir de 8h00

A peine que  les blocus de la route nationale 3 soient levés suite à une longue médiation des autorités pour la stabilité de la nation et permettre aux usagers et transporteurs de vaquer à leurs préoccupations. Place maintenant  à la jeunesse de Gao qui compte emprunter les mêmes pas  pour leur route qui est l’axe Sevaré-Gao qui est presque impraticable qui fait chaque jour des victimes d’accidents de route et de braquages.

Joint par téléphone, plusieurs jeunes leaders et membres de la Société Civile de Gao ont confirmé le projet de blocus des routes intérieures et les principales voies d’entrées  de la ville de Gao.

Il nous revient que la jeunesse, certains membres de la Société Civile et notabilités  ont suivi de près l’évolution de la situation des jeunes de Kati et Kayes. Et comme des engagements fermes ont été prises par le Gouvernement de refaire la nationale 3 dans quelques semaines à venir. C’est toutes ces raisons que la population de Gao  compte rentrer dans la danse ce samedi 31 Août prochain.

« Nous sommes en train de mobiliser les populations de Gao et celles des villages riverains à sortir massivement ce samedi matin à partir de 8h00 pour bloquer l’axe qui mène à l’aéroport de Gao » Nous confirment nos interlocuteurs. Car selon eux, bloquer l’axe de l’aéroport  est stratégique du fait que  les autorités et les agents des Nations-Unies ne prennent plus le risque de voyager par la route, ils préfèrent voyager à vol d’oiseau entre Gao-Sevare-Bamako. «  Et nos pauvres populations,  nous sommes délaissés à  nous même, voyager en véhicule sur cet axe c’est un véritable parcours de combattant à risque et péril de nos vies, c’est pourquoi nous allons les empêcher eux aussi de prendre l’avion et là nous serions tous pareils. Nous fulmine l’un de notre interlocuteur.

Selon nos interlocuteurs, le samedi prochain sera le point de départ  de leur revendication de la réhabilitation de la route Gao-Sevaré jusqu’à ce que les travaux démarrent. Et qu’ils souhaiteront que les jeunes de Sevaré, Douentza, Gossi et Hombori se joignent à eux.

Bokoum Abdoul Momini /Maliweb.net      

 

Commentaires via Facebook :



Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here