Fédération Malienne de Football Mamoutou Touré dit ” Bavieux ” élu président pour un mandat de 4 ans

La Fédération Malienne de Football a un nouveau Comité Exécutif. A sa tête Mamoutou Touré dit »Bavieux ». Il a été élu, hier, à la faveur d’une Assemblée générale élective. Le vice-président de l’AS Real de Bamako a récolté 32 voix contre 30 pour Salaha Baby et 0 pour Alassane Souleymane. Cette élection devrait marquer définitivement la fin de la crise du football malien.

C’est dans une atmosphère bon enfant que l’Assemblée générale élective de la Fédération Malienne de Football (FEMAFOOT) s’est déroulée, hier, au Centre International de Conférences de Bamako (CICB).

Elle était présidée par le représentant du ministre de la Jeunesse et des Sports, Mahamadou Sidibé. Il était accompagné de la présidente du Comité de Normalisation, Daou Fatoumata Guindo. Des émissaires de la FIFA et de la CAF étaient également au rendez-vous. Ainsi que l’ensemble des 62 délégués de la Fédération Malienne de Football.

Après le contrôle des mandats, qui s’est déroulé sans aucun incident, l’on a procédé au vote à bulletin secret pour élire le nouveau président et son Comité Exécutif pour un mandat de 4 ans.

A l’issue du dépouillement, Mamoutou Touré dit » Bavieux « a été déclaré gagnant. Il a récolté 32 voix contre 30 pour Salaha Baby. Ce dernier avait pourtant une avance considérable sur Mamoutou Touré quelques semaines avant le scrutin. D’après de nombreux observateurs, il a été lâché, à la dernière minute, par des délégués de la région de Gao. Quant à notre confrère Alassane Souleymane, il n’a pu obtenir aucune voix.

» Se mettre ensemble pour faire face à l’essentiel «

Alors que d’aucuns craignaient des contestations après le vote, les candidats Salaha Baby et Alassane Souleymane ont plutôt félicité le nouveau patron du football malien tout en lui signifiant leur disponibilité à l’accompagner.

Pour sa part, le président fraichement élu a affiché son ambition de travailler avec toutes les forces vives du football malien. » Chers délégués, le résultat que nous venons d’obtenir en terme de suffrages exprimés doit nous interpeller tous. Il n’y a pas de gagnant ni de perdant, c’est le football malien qui en sort grandi. Je demanderai à la FIFA de nous autoriser, au-delà de nos statuts, que nous puissions dans la plus grande convivialité appeler mes jeunes frères Salaha Baby et Alassane Souleymane. Ce sont des hommes de football très engagés. Je ne peux pas tenter d’aller sans eux. Mettons-nous ensemble pour faire face à l’essentiel « , a-t-il déclaré.

Puis d’ajouter : » très rapidement, je demanderai qu’on puisse créer un cadre de concertationentre tous les acteurs du football pour nous permettre de sortir définitivement de cette crise qui n’a que trop duré ».

Il a profité de l’occasion pour remercier le Comité de Normalisation qui, selon lui, a réalisé un travail extraordinaire pour remettre le football malien sur le droit chemin. Mamoutou Touré a également salué les efforts du gouvernement malien dans le processus de normalisation du football malien.

» Grande responsabilité pour le nouveau Comité Exécutif «

Dans son intervention, la présidente du CONOR, Daou Fatoumata Guindo a prodigué des conseils au nouveau Comité Exécutif. » Nous revenons de très loin. La crise a été très dure et pénible. Le nouveau bureau a donc une grande responsabilité. Sa tâche n’est pas facile. Il doit se saisir de cette occasion pour rassembler tous les acteurs du ballon rond afin de travailler dans le sens de l’unité, de l’apaisement et du progrès pour le triomphe du football malien« , a-t-elle souligné.

Quant au Directeur de la Division Associations membres de la FIFA pour l’Afrique et les Caraïbes, Veron Mosengo-Omba, il a exprimé toute sa satisfaction. » Cette Assemblée est le départ du renouveau du football malien. La FIFA sera toujours à vos côtés pour développer le football au Mali. Nous allons tenir rapidement une séance de travail avec le président Touré pour voir comment accélérer les différents projets. Après, nous allons planifier la visite de M. Touré à Zurich pour rencontrer le président de la FIFA, Gianni Infantino. Merci infiniment au Comité de Normalisation, qui a fait un travail fantastique. Je vais rentrer très content chez moi à la maison « , a-t-il confié.

Tout est donc bien qui finit bien. Désormais, au boulot !

Sory Ibrahima COULIBALY

Source: l’Indépendant

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here