Inondation à DOUENTZA : Les dégâts constatés

Suite aux dégâts causés par une forte pluie, le samedi 17 août dernier à Douentza, une importante délégation régionale, conduite par le Conseiller aux affaires économiques et financières du gouverneur de la région de Mopti, Ousmane Diallo, s’est rendue sur les lieux, le vendredi 23 Août 2019.

Cette pluie de 82 mm n’a heureusement causé aucune perte en vie humaine, mais d’importants dégâts matériels sont à déplorer. Car le bilan fait état de deux personnes grièvement blessées, 168 maisons détruites, 220 fissurées, du bétail emporté par les eaux, et de nombreuses toilettes et puits effondrées.

Le quartier le plus touché par cette averse est celui du Nouveau quartier où on relève 1641 victimes de cette pluie. Les familles sinistrées ont été logées dans les locaux des établissements scolaires et les personnes blessées ont été prises en charge par le Centre de Santé de Référence local.

Il faut rappeler que cette mission avait pour objectif, non seulement de témoigner aux victimes de la solidarité des autorités régionales, constater les dégâts, mais aussi d’échanger avec l’administration sur place et les élus pour identifier et analyser les causes de l’inondation en vue de trouver des solutions idoines.

Selon le préfet du Cercle, Massa Sangaré et le Maire de Douentza, Housseyni Bocoum, la principale cause de ces dégâts est l’absence de collecteurs d’eau et de caniveaux, auxquelles s’ajoute l’installation anarchique des populations dans les bas-fonds.

Aux dires de M. Bocoum «depuis une trentaine d’années, chaque fois qu’une pluie atteint 50 mm, Douentza est inondé aux deux tiers. On se rappelle que le lundi 18 juillet 2018, le même quartier a frôlé la catastrophe à la suite d’une pluie de 83 mm », a précisé le Maire de Douentza, avant de solliciter la réalisation d’équipements de protection de la ville.

Pour soutenir les victimes, deux organisations humanitaires ont pris le soin d’offrir des vivres, notamment le PAM à travers l’Ong GRADEP et le CRS.

Quant au représentant du gouverneur, Ousmane Diallo, il a procédé à la de remise de vivres aux victimes, offerts par les deux organisations humanitaires. Il s’agit de Kits Wash, des dalles en plastique pour toilettes, des couvertures et d’autres vivres ont été offerts au nom de la région.

A son tour, le porte-parole des victimes, Amadou Maïga, a remercié les autorités régionales et les bonnes volontés qui ont prouvé leur disponibilité depuis l’inondation et à chaque situation de ce genre. Il a aussi sollicité la réalisation d’ouvrages de drainage d’eau dans la ville de Douentza.

Rappelons que Monsieur Diallo, a assuré avoir pris bonne note des exhortations et souligné que la ville doit avoir d’infrastructures de gestion des eaux de surface pour sortir des inondations itératives.

Mahamadou Sarré avec AMAP Mopti

Source: L'Observatoire

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here