Les Nations Unies célèbrent la journée internationale des victimes de disparition forcée Plusieurs dizaines de portés disparus au Mali, dont notre confrère Birama Touré

Les Nations Unies ont célébré le 30 août dernier, la journée internationale des victimes de disparition forcée. A cette occasion, le Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres a appelé plusieurs Etats à » s’employer davantage pour prévenir les disparitions forcées et traduire en justice les responsables « . Une déclaration qui interpelle beaucoup de pays dont le Mali affecté par le terrorisme et les conflits intercommunautaires. Cela fait trois ans que notre confrère Birama Touré de l’hebdomadaire Sphinx n’a plus donné signe de vie.

Lire la suite dans l’Indépendant

Source: l’Indépendant

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here