Jeunesse et des sports : Niangara au ministre Arouna Modibo Touré

Le ministre de la Jeunesse et des Sports, Arouna Modibo Touré, a effectué le déplacement sur Pékin Chine pour soutenir notre compatriote Hamane Niang, élu à la présidence de la FIBA. Juste après l’élection, le ministre Touré a renouvelé toute la disponibilité du gouvernement malien à accompagner M. Niang dans l’exercice de sa mission. Depuis la Chine, le patron du département de la Jeunesse et des Sports avait également les yeux tournés vers Bamako où se déroulait l’Assemblée élective de la FEMAFOOT. Il s’est réjoui de la tenue de l’élection dans les conditions de transparence et de sécurité requises.

C’est fait. L’Assemblée générale extraordinaire tant attendue qui devrait consacrer l’élection d’un nouveau président à la tête de la FEMAFOOT s’est bel et bien tenue le 29 août dernier, au Centre international de conférence de Bamako. C’était faveur du Directeur des finances et du matériel de l’Assemblée nationale, Mamoutou Touré dit Bavieux qui est sorti vainqueur de cette élection avec 32 voix contre 30 pour Salaha Baby et 0 voix pour Alassane Souleymane.

Niangara : le mérite revient au ministre de la jeunesse et des Sports Arouna Modibo Touré

Comme quoi, la bataille fût âpre jusqu’au bout car comme on peut le constater deux voix seulement ont séparé Mamoutou Touré et son éternel adversaire. Et la crise qui s’en est suivie ne reste aujourd’hui qu’un triste souvenir désormais, le nouveau président en la personne de Mamoutou Touré. Mais, le mérite revient au ministre de la jeunesse et des Sports, Arouna Modibo Touré qui, dès sa prise de fonction à la tête de ce département des sports

Arouna Modibo Touré (aussi appelé Papou Touré) est un homme politique et homme d’affaires malien. Il est ministre de la Jeunesse et des Sports depuis mai 2019, après avoir été ministre de l’Économie numérique et de la Communication de 2017 à 2019.

Il fut auparavant directeur du PMU-Mali (2015-2017) ainsi que directeur général de l’Agence nationale pour l’emploi (2014-2015).

Biographie : Arouna Modibo Touré fait ses études supérieures à l’ENA de Bamako, à Sciences Po ainsi qu’à l’ESCP Europe

Il commence à travailler à l’Agence nationale d’investissement des collectivités territoriales (ANICT) en tant que chef comptable, puis accède à la direction financière de l’agence. Il travaille ensuite tour à tour pour le compte du cabinet d’audit Nicolas Kouvahey (consultant), de la société ABB SAE SPA (auditeur interne) et de TOURE & Associés.

En 2014, il est nommé directeur général de l’Agence nationale pour l’emploi (ANPE), mais ne reste que 2 mois à ce poste. Il est ensuite nommé directeur du PMU-Mali en mai 2015, où il parvient à améliorer les conditions de travail et la rentabilité.

Le 11 avril 2017, il fait son entrée au gouvernement en étant nommé Ministre de l’économie numérique et de la communication par le Premier ministre Abdoulaye Idrissa Maïga. La passation de pouvoir avec son prédécesseur, Mountaga Tall, se déroule le 13 avril.

En tant que ministre, il fait voter la loi portant sur la création d’une Agence de gestion des fonds d’accès universel (AGEFAU) le 27 avril 20175. Puis, le 3 mai 2017, à l’occasion de la Journée mondiale de la liberté de la presse, il annonce des réformes visant à dépénaliser les délits de presse.

Le 8 février 2018, il lance une nouvelle carte de presse, dotée d’un code barre d’identification, afin de lutter contre les contrefaçons et d’« assainir » le paysage médiatique.

Lors du remaniement du 5 mai 2019, il est nommé ministre de la Jeunesse et des Sports dans le nouveau gouvernement de Boubou Cissé. Bakary Mamadou Coulibaly

EchosMédias

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here