Rencontre Soumi-Sbm: 2023, c’est maintenant !

A la tête d’une forte délégation, le président de l’Asma-Cfp, Soumeylou Boubèye Maïga, a été reçu ce 29 août 2019 par le président de l’URD, Soumaïla Cissé, en présence de plusieurs cadres du parti de la poignée de mains. Quand Soumeylou rencontre Soumaïla, quelles leçons pouvons-nous en tirer pour l’alternance en 2023 ? Voilà la question qui vaut son pesant d’or.

Les enfants de la grande famille Adema ont compris qu’il faut laisser de côté leurs états d’âme et se donner la main en 2023 afin de préserver leurs acquis. À défaut, ils vont tout simplement disparaître sur l’échiquier politique malien.

Ceux qui pensent que l’alternance politique se fera au Mali dans la division et la compromission sur la base de leurs intérêts particuliers se trompent. Si nous voulons voir une nouvelle race de politiciens émerger dans ce pays à partir de 2023, nous devons d’abord apprendre à mettre de côté nos égos et nos états d’âme. Les “démocrates” de mars 91 n’avaient pas la même vision pour gérer le Mali après la chute du régime du GMT, mais ils étaient tous convaincus que pour faire partir Moussa Traoré, il fallait une union sacrée. C’est pour cela que chacun a mis son intelligence et ses moyens au service du collectif. Voilà pourquoi les enfants de la famille Adema sont toujours ensemble, malgré leurs intérêts privés et leurs divergences de vue.

La bataille en vue de bâtir les grands regroupements politiques pour conserver le pouvoir en 2023 est déjà lancée. Tous les coups sont permis afin de pouvoir remporter le gros lot. Que le meilleur gagne!

Tientigui

Commentaires via Facebook :



Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here