Trois combattants du MNLA assassinés à Kidal

La CMA annonce l’assassinat de trois membres de ses services de sécurité le 4 septembre à Kidal. Tous étaient des combattants du Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA), a appris malivox.net auprès des sources proches de l’ex rébellion.

« Ahby Ag Ahmayad, Mossa Ag Acherif, et Ahlayfa Ag Bamboni ont été la cible d’une attaque terroriste à laquelle ils n’ont pas survécu », précise la CMA dans un communiqué.

La coalition de groupes armés signataire de l’accord pour la paix et la réconciliation issu du processus d’Alger dénonce l’inaction du gouvernement face aux attaques « régulières » contre ses membres.

Elle continuerait de subir « dans une indifférence inquiétante les assassinats ciblés de ses membres et ce, dans une absence inexplicable de soutien de toutes les parties engagées dans le processus de retour de la paix ».

La CMA promet toutefois de traquer et arrêter les auteurs de ces assassinats dont elle fait l’objet.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here