Après le démarrage des travaux Axe Kati-Didiéni: le CSDM exige la reprise du trafic du chemin de fer

Suite à la mobilisation des populations de Kayes et de Kati, le gouvernement a lancé lundi dernier les travaux de réhabilitation de l’axe Kati-Didiéni. Cette une initiative est largement saluée par le Conseil supérieur de la diaspora malienne (CSDM) qui avait apporté le 22 août 2019 son soutien aux manifestants. Par ailleurs, le CSDM exige la reprise du trafic ferroviaire.
Dans un communiqué signé de son président Chérif Mohamed HAÏDARA, le CSDM se réjouit de constater que la colère des populations riveraines ait été entendue en partie par les plus hautes autorités du pays. Selon lui, le Premier ministre a pris la juste mesure de la situation. Lors de sa tournée de ces derniers jours dans la région de Kayes, des promesses, dit-il, ont été tenues dont certaines ont connu un début d’exécution. Il s’agit très particulièrement du démarrage des travaux du tronçon Kati-Didiéni, ce lundi 2 septembre 2019.
« Cet engagement fort du Gouvernement mérite d’être salué », indique le communiqué. Le CSDM remercie et félicite le gouvernement pour sa promptitude à démarrer les travaux de construction ce lundi 2 septembre 2019.
Toutefois, le CSDM, selon ses responsables mots, restera vigilant quant à la réalisation de la totalité des promesses, notamment toutes celles ayant trait à la reprise du trafic ferroviaire ainsi que la reprise des vols grands formats reliant Kayes à l’internationale au grand plaisir de nos compatriotes de la Diaspora. La réalisation de cette ambition serait liée à la création d’une nouvelle compagnie aérienne attendue d’ici six mois. Le CSDM se félicite et félicite les plus hautes autorités pour cette heureuse initiative et ne manquerait aucune occasion d’y revenir au terme du délai indiqué si rien n’est fait.
Par ailleurs, le CSDM regrette l’ambiguïté entretenue par le PM concernant la reprise du trafic du chemin de fer.
« Nous demandons que les locomotives exhibées à partir de l’Afrique du Sud pendant la période pré- électorale des présidentielles soient livrées le plus vite possible. Et surtout, demandons que de tels comportements tendant à infantiliser le peuple malien soient évités à l’avenir », peut-on lire dans le communiqué.
Enfin, le CSDM félicite toute la jeunesse malienne particulièrement celle de Kati en passant par Diboli dont la détermination a permis cette avancée véritable concernant la prise en charge de la reconstruction de la route Kati Diboli. Également, le CSDM réaffirme son soutien à la jeunesse et l’invité à rester toujours vigilante, en ne baissant surtout pas la garde, jusqu’à la satisfaction de l’ensemble des promesses.

Par Abdoulaye OUATTARA

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here