Dialogue politique inclusif : L’URD suspend sa participation

L’Union pour la République et la Démocratie (URD) a complètement suspendu sa participation au Dialogue politique inclusif.

Dans un communiqué en date du mardi 3 septembre 2019, adressé au président du Comité national d’organisation du dialogue politique inclusif, l’Union pour la République et la Démocratie (URD) a fait savoir sa suspension au Dialogue politique inclusif.

Ce communiqué dont nous nous sommes procuré une copie mentionne comme objet : « Protestation contre les démarches confuses et non inclusives dans les préparatifs du dialogue politique inclusif » annoncé. Le parti, par l’entremise de son président décrie une « une sorte de cacophonie sans nom » de l’initiative du ministre chargé des Réformes institutionnelles et des Relations avec la Société civile, de l’initiative du Comité national d’organisation du dialogue et de l’initiative des services relevant du ministère chargé de l’administration territoriale et de la Décentralisation.

Fidèle au principe décliné dans leur document « Notre Vision » exigeant qu’ « à tous les niveaux de préparation et de mise en œuvre, il faudra veiller au caractère inclusif de ce dialogue politique », l’URD fait savoir qu’il proteste contre les initiatives décousues, unilatérales et non inclusives, qui sont de nature à amplifier la confusion et la méfiance des acteurs sur le format du dialogue tel que mis en œuvre depuis son initiation.

Le communiqué relève que déjà l’inclusivité tant prônée perd son sens avec les annonces successives de refus de participer exprimées çà et là par plusieurs partis et regroupements politiques. « Dans l’attente d’une clarification de l’approche globale du dialogue politique inclusif, nous nous réservons le droit de suspendre notre participation au processus du dit dialogue tel que mis en œuvre actuellement », lit-on dans ce document signé par le président du parti de la poignée de mains, Soumaïla Cissé.

Bazoumana KANE

Source: Le Prétoire

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here