Chérif Ousmane Madani HaÏdara à propos de la corruption lors de la célébration d’Achoura  » Sous le président Moussa Traoré, un détournement de deniers publics à hauteur de dix millions F CFA équivalait à une peine capitale… « 

Les fidèles musulmans du Mali ont célébré dans la soirée du lundi 9 au mardi 10 septembre Achoura (fête musulmane) célébrée au dixième jour du mois de Muharram (l’un des quatre mois sacrés de l’islam). L’événement a réuni de nombreux fidèles à l’hippodrome sous l’égide du guide spirituel d’Ançar Dine Chérif Ousmane Madani Haïdara non moins président du Haut conseil islamique. Le guide spirituel d’Ançar Dine a mis l’occasion à profit pour dénoncer la corruption, une pratique qui a pignon sur rue au Mali et qui a pris des proportions inquiétantes. Alors que sous le régime militaro-civil de Moussa Traoré des mesures rigoureuses étaient, selon lui, prises pour dissuader d’éventuels délinquants financiers.

Source: l’Indépendant

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here