Raja Casablanca : Salif Coulibaly, un flop aussi coûteux qu’inattendu

3 petits matchs et puis s’en va… Recruté en mai dernier en tant que joueur libre, le Malien Salif Coulibaly (31 ans) a officiellement rompu son contrat à l’amiable avec le Raja Casablanca mardi.

Pourtant considéré comme une référence à son poste sur le continent lorsqu’il évoluait au TP Mazembe (2014-2018), le défenseur central avait déjà été pris en grippe par les supporters et considéré comme l’un des principaux responsables de l’élimination humiliante du RCA face à la Renaissance de Zemamra (2-3) le 31 août dès les 16es de finale de la Coupe du Trône.

Une recrue attendue dans l’urgence

D’après le média Le360, l’Aigle Vert a tout de même dû débourser 2 millions de dirhams (environ 188 000 euros) pour parvenir à un accord de séparation avec le joueur qui disposait encore de deux ans de contrat. De son côté, le club dément ce montant et évoque la somme de 400 000 dirhams (environ 37 600 euros).

Quoi qu’il en soit, on imagine ce dénouement douloureux pour l’entraîneur du Raja, Patrice Carteron, grand fan du roc défensif d’1m90 avec qui il avait eu plusieurs collaborations fructueuses par le passé… A quelques jours de la clôture du mercato au Maroc, le 19 septembre, le géant casaoui va donc devoir trouver un nouveau compère à Badr Banoun pour former la charnière centrale.


Source : Afrik Foot

Afrik Foot

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here