Mali : Le panafricaniste, Kémi Seba, retenu pendant deux heures à l’aéroport de Bamako

Maliweb.net   – Arrivé  cet après midi  à Bamako, capitale du Mali, où il animera un meeting le samedi prochain à l’Esplanade de la Bourse du Travail, l’activiste, panafricaniste et anti-néocolonialiste, Stello Gilles Robert Capo Chichi dit Kémi Seba, a eu tous les torts du monde à franchir les portes de l’Aéroport international Modibo Keïta.  La police aéroportuaire s’est opposée à son passage  et  il y est resté pendant deux heures avant de se  voir autoriser à rejoindre ses partisans, qui s’étaient mobilisés pour lui réserver un accueil chaleureux.  « J’ai été gardé pendant plus de deux heures à l’aéroport par la police.  Je n’ai pas été maltraité,  parce qu’il y a beaucoup de patriotes à l’aéroport.  La police m’a dit qu’elle suit les instructions, car elle leur a été dit que je suis une personnalité politique dangereuse », a déclaré à la presse.  Il a exprimé son indignation face à la situation en indiquant qu’il  ne peut pas comprendre que  les dirigeants et  les opérateurs économiques français sont accueillis  avec tous les honneurs, et qu’on refuse à un combattant de la liberté  la terre africaine.

S’agissant des raisons de son voyage à Bamako, il déclare, « Nous sommes venus pour nous mobiliser intelligemment, pacifiquement contre le néocolonialisme, l’impérialisme, l’élargissement de la zone franc et l’oligarchie et la présence de l’armée française au Mali.  Parce que les pères de l’indépendance africaine se sont battus pour notre liberté et  nous estimons que la jeunesse africaine doit se battre pour cette liberté ». Kémi Seba est devenu la bette noire des dirigeants africains favorables au franc CFA. L’activiste n’a pas hésité à brûler en public un billet de cinq mille FCFA à Dakar pour marquer son opposition à cette monnaie que des voies s’élèvent pour dénoncer son caractère colonialiste.  Son engagement lui a valu beaucoup d’hostilités.

Siaka DIAMOUTENE/ Maliweb.net  

Commentaires via Facebook :


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here