Emprunt Obligataire ‘’Etat du Mali 6,50% 2019-2027’’ : 116,42 milliards collectés pour 100 milliards demandés

Le bilan dressé par la BRVM à l’occasion de la 1ère cotation de l’Emprunt obligataire dénommé ‘’Etat du Mali 6,50% 2019-2027’’, a fait état d’un excédent de 16,42 milliards de nos francs. C’est l’hôtel Sheraton qui, le jeudi 5 septembre dernier, a servi de cadre à la cérémonie de cette 1ère cotation grandeur nature. Une première du genre à Bamako où la délocalisation d’Abidjan, son site habituel, a été possible grâce aux nouvelles technologies.

En 10 jours, du 25 juin au 5 juillet 2019, l’Etat du Mali a mobilisé sur le marché de la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM), la bagatelle de 116,42 milliards de nos francs pour le compte de son emprunt obligataire ‘’Etat du Mali 6,50% 2019-2027’’. Telle est la principale information donnée lors de cette première cotation. Elle a été dévoilée par M. Amadou Baba Cissé le Directeur Général de la Société Générale d’Intermédiation (SGI). C’était en présence du ministre délégué en charge du Budget. Mme BARRY Aoua SYLLA puisque c’est d’elle qu’il s’agit, est accompagnée pour l’occasion de sa collègue des infrastructures et de l’Equipement Mme TRAORE Seynabou DIOP.

Selon la présentation faite par M. Amadou Baba Cissé en sa qualité de chef de file de l’émission obligataire, l’Emprunt obligataire ‘’Etat du Mali 6,50% 2019-2027’’, le 4è dans l’histoire du Mali, ambitionnait de mobiliser 100 milliards de FCFA. A sa clôture, les données ont donc affiché un excédent de 16,42 milliards. Ce succès, le premier responsable de la SGI l’a expliqué par la bonne implication du secteur bancaire malien surtout. « Les banques maliennes ont souscrit à hauteur de 80% » dira M. Baba Cissé ; toute chose que confirmera M. Hermane Traoré, le Directeur des opérations à la BRVM qui représentait pour l’occasion le DG de la bourse ouest africaine basée à Abidjan. Selon lui, la cotation du jour qui est la 9è de la BRVM depuis le début de cette année 2019, révèle que le Mali vient en 4è position dans la mobilisation des ressources sur le marché.

La cérémonie du jour a été essentiellement marquée par une symbolique sonnerie de cloche, A la manette de cette cloche Mme BARRY Aoua SYLLA, la ministre déléguée auprès du Premier ministre, Chef du Gouvernement, ministre de l’Economie et des Finances, chargé du Budget. Celle-ci a au préalable estimé que le résultat obtenu au terme de ‘’Etat du Mali 6,50% 2019-2027’’, témoigne de la qualité des offres du Mali. « Désormais tout détenteur d’une obligation pourra facilement l’échanger sur le marché » a lancé Mme BARRY faisant ainsi allusion au développement des technologies ayant permis la tenue de cette première cotation à Bamako.

L’annonce des résultats de la cotation et la remise de plaques commémoratives aux principaux emprunteurs ont mis fin à la cérémonie.

D.C.A

Le Soft

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here