PDI-2 : Redynamiser les organes de pilotage

La deuxième session ordinaire du Comité de Pilotage Stratégique de la Reforme de l’Etat est ouverte hier jeudi à l’hôtel Kempenski de Bamako. Objectif : s’enquérir des difficultés qui jalonnent sa mise en œuvre et formuler des recommandations pertinentes à l’attention du Comité d’Orientation de la Reforme de l’Etat.

Sous la présidence du Ministre des reformes institutionnelles et des relations avec la Société Civile, Amadou Thiam, la deuxième session ordinaire du Comité de Pilotage Stratégique de la Reforme de l’Etat a entamé ses travaux en vue de redynamiser les organes de pilotage du Programme de Développement Institutionnel (PDI-2).

Le Programme de Développement Institutionnel met un accent particulier sur le pilotage efficace du programme en raison des enjeux majeurs d’intégration des reformes et de l’inter ministérialité des actions. C’est pourquoi, ses concepteurs ont fortement insisté, selon le Ministre, sur la prise en compte des priorités nationales sans occulter la souplesse nécessaire dans la mise en œuvre du Programme.

Pour le Ministre Thiam, la présente session, deuxième du genre, doit s’atteler à la préparation de la tenue prochaine du Comité d’Organisation de la Reforme de l’Etat (CORE) pour relever le défi de la tenue régulière des instances de pilotage de la reforme de l’Etat.

Auparavant, le Ministre est revenu sur les avancées dans l’exécution du plan opérationnel 2017-2021. Qui sont entre autres, la conduite de l’étude sur la sous-représentation des femmes dans l’administration publique, assortie des recommandations et d’une feuille de route, le rapport de l’étude sur les modalités opérationnelles de mise en œuvre du décret N°2019-0258/P-RM du 27 mars 2019, relatif au transfert des services techniques déconcentrés de l’Etat aux collectivités territoriales, de l’élaboration du guide d’opérationnalisation des reformes sectorielles intégrées au titre de la composante 2 du programme, du bouclage d’un projet d’initiatives innovantes et de la mise en chantier de deux idées de projets dans les domaines du genre et de la gouvernance et de la mise en orbite du projet équité/genre dans les fonctions publiques maliennes.

Les chantiers sont ouverts, affirme le Ministre, il vous appartient en tant que membres du Comité de pilotage, de les mener à bon port, d’amplifier les acquis en mettant au cœur des reformes, la GAR et l’équité/genre.

« Je mesure que ce niveau de résultat a été atteint grâce à l’implication personnelle de vous tous et particulièrement à l’appui constant au PDI-2 de nos partenaires techniques et financiers que sont l’Union Européenne et le Canada », souligne le Ministre Thiam, avant de remercier l’exemplarité de la coopération avec les partenaires, mais aussi, les efforts physiques, intellectuels, matériels et financiers déployés par l’ensemble des acteurs dans le cadre des reformes entreprises dans notre pays.

O.MORBA

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here