Vacances Citoyennes 2019 : Un espace pour faire vibrer la fibre patriotique de la jeunesse malienne !

A Koutiala, dans la capitale de ‘’l’or blanc’’, le ministre de la Jeunesse et des Sports, Arouna Modibo Touré, a donné le ton des vacances citoyennes, le jeudi 12 septembre dans l’après-midi sur la place de l’indépendance de la ville. C’était en présence du président du Conseil National de la Jeunesse du Mali, Mamadou Satigui Sidibé, des autorités administratives et coutumières de Koutiala et un grand nombre de jeunes venus de toutes les régions du pays et du district de Bamako.

C’est parti pour l’édition 2019 des vacances citoyennes. Ils sont environ 5 000 jeunes de toutes les localités du Mali, à prendre part à cet évènement qui se déroule du 12 au 29 septembre. Après Koutiala(La ville qui a servi de cadre au lancement), les jeunes vacanciers se rendront à San  pour terminer par Konobougou.

Au-cours de ce périple, ils participeront à des échanges féconds sur les valeurs d’engagement citoyen, de civisme, de patriotisme, à travers des causeries débats, des séances de formation et de sensibilisation sur les questions d’intérêt national.

Ces vacances citoyennes, faut-il le souligner porteront aussi entre autres sur,  la réhabilitation du centre d’éducation populaire de Koutiala, la réhabilitation de la Maison des Jeunes de San, la réhabilitation du foyer des Jeunes de Konobougou  et la réalisation des bosquets.

Le thème retenu pour cette édition 2019 est : «  Le rôle de la Jeunesse dans la consolidation de la Paix et de la Cohésion sociale ».

Pour le ministre Touré, ce thème s’inscrit dans la vision du président de la République,Ibrahim Boubacar Kéita, qui a dédié son second mandat à la jeunesse. Aux jeunes, il leur dira que ce thème, les exhorte, à relever le défi de la promotion de la culture de la paix et du dialogue. De même que, poursuit-il, le défi du renforcement de la cohésion sociale en vue de favoriser le parachèvement de la mise en œuvre de l’Accord pour la Paix et la Réconciliation au Mali.

Aux dires du ministre de la Jeunesse et des Sports, par ce thème, les jeunes doivent tout simplement relever le défi de l’édification d’un Mali uni et prospère.

Conscient du fait, qu’il ne serait pas facile à la jeunesse de relever ces différents défis, sans  un  sens très élevé de patriotisme, le ministre Touré, les a rappelé la devise du Mali, un passage du chant national des pionniers du Mali et des propos hautement patriotiques du président de la République. « … Je ne vais jamais me lasser de servir ce pays qui m’a tout donné. La moindre des choses, c’est de le servir au mieux de mes forces… » a-t-il cité.

Par rapport, au choix porté sur la ville de Koutiala pour démarrer les vacances Citoyennes ‘’édition 2019’’, il dira, qu’il  n’est pas fortuit. «  Koutiala  est le condensé  de l’équilibre, de la symbiose, du vivre ensemble, de la coexistence pacifique des différentes composantes sociales, ethniques, religieuses et culturelles » a-t-il témoigné.

Par ailleurs, le ministre Touré, s’est penché sur l’actualité en évoquant la tenue des concertations régionales de la Jeunesse et de l’Emploi en prélude aux Assises Nationales. De même, il a annoncé  le renouvellement très prochain des instances de base du Conseil National de la Jeunesse du Mali et le démarrage du Dialogue Politique Inclusif.

En effet, bien avant le ministre Touré, le président du Conseil  Nationalde la Jeunesse du Mali, Souleymane Satigui Sidibéa développé les termes clés du thème. Ensuite, il a mis un accent particulier sur la ville de Koutiala, dans sa dimension culturelle et historique. « …Koutiala est aujourd’hui une ville cosmopolite et hospitalière où toutes les couches sociales se côtoient allègrement » a-t-il déclaré.

Dans son intervention, le président Sidibé, a invité les jeunes vacanciers de tirer le maximum de cette activité. «  Ce que nous ne devons oublier, en aucun cas, quelles que soient les circonstances où nous nous trouverons, c’est que pendant ces voyages des VACANCES CITOYENNES, pendant nos activités, chacun doit noter tout ce qu’il aura vu, tout ce qu’il aura entendu car, je vous le promets, sur chaque parcelle de ce vaste pays qu’est notre Mali, se trouvent des enseignements à tirer des hommes, à tirer de la faune et à tirer de la flore » .

Avant de terminer son allocution, Satigui Sidibé, a tenu à remercier le président de la République du Mali, le chef du gouvernement et l’UNICEF. De façon particulière, il a rendu un hommage particulier au ministre de la Jeunesse et des Sports, Arouna Modibo Touré. «  Nous exprimons toutes notre gratitude à Monsieur Arouna Modibo Touré, dont les résultats engrangés ne sont plus à énumérer » a-t-iltémoigné.

A noter, que le ministre de la Jeunesse et des Sports, à la fin de la cérémonie, a remis à la jeunesse des kits d’assainissement.

Par Moïse Keïta, envoyé à Koutiala

Ils ont dit…

LassinaBengaly, Pdt  du conseil local de la jeunesse du cercle de Koutiala

« Le ministre Touré aime beaucoup le Mali…nous sommes à sa disposition »

«  Je suis très comblé aujourd’hui. Tous les jeunes du Mali sont représentés aujourd’hui à Koutiala. C’est une première, que les vacances citoyennes se tiennent  à Koutiala. C’est pourquoi, la jeunesse de Koutiala solidaire, est  fortement mobilisée aujourd’hui. Avec elle, c’est toute la population de Koutiala  qui, est sortie pour réserver un accueil chaleureux à la jeunesse du Mali. Nous remercions le ministre de la Jeunesse et des Sports. Il est un jeune, donc comme nous. Le ministre Touré  aime beaucoup le Mali, surtout la jeunesse. C’est pourquoi, nous sommes à sa disposition ».

Zoumana Mallé, Pdt du Conseil de Cercle de Koutiala

« J’ai trouvé la plus grande satisfaction. »

«  L’évènement a été de taille.  La fête a été belle. Il y  avait la jeunesse du Mali dans toutes ses composantes. J’ai trouvé la plus grande satisfaction. Quand je vois les jeunes venus de partout, se regrouper à Koutiala, je suis très content. Je vois déjà un cadre propice du donner et du recevoir. Ces jeunes sont venus avec des connaissances, qu’ils vont transmettre à la jeunesse de Koutiala. La jeunesse de Koutiala aussi, va leur transmettre ses réalités. Il y’aura un brassage très important. Des amitiés vont se créer. Souvent ça donne naissance à des mariages. Ces échanges vont  permettre aux jeunes d’éviter certaines choses. Car, aujourd’hui,  le Mali a besoin d’une jeunesse consciente et debout, surtout une jeunesse qui veut travailler pour son pays. »

Commentaires via Facebook :


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here